Le recyclage des plastiques en progression mais encore à la traîne

La filière du recyclage des plastiques se porte très bien en France. Les volumes recyclés augmentent chaque année, et 2019 n’a pas fait exception à la règle.

Rédigé par Anton Kunin, le 29 Jun 2020, à 11 h 53 min

Chaque année, la France recycle davantage de plastiques. En 2019, 35.000 tonnes ont été recyclées rien que par la société Citeo.

+79 % de plastiques recyclés en 12 ans

En 2019, les volumes de plastiques recyclés en France ont progressé, annonce un communiqué de Citeo, entreprise spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers et des papiers graphiques (plus de 700 collectivités territoriales sous contrat). Tous plastiques confondus, la hausse est de 2 points sur un an, portant la part des plastiques recyclés (parmi les plastiques collectés via les poubelles dédiées) à 29 %. Pour les bouteilles et flacons, le taux de recyclage est de 61 %, il est d’ailleurs en hausse de 3 points en 2019.

En tout, en 2019 Citeo a recyclé 35.000 tonnes de nouveaux emballages plastiques. Dans l’ensemble de la filière de recyclage des plastiques, ce volume augmente d’ailleurs chaque année. Selon la Fédération de la Plasturgie et des Composites, sur les 12 dernières années, les quantités recyclées ont progressé de 79 %. En 2019, les plasturgistes français ont utilisé 130.000 tonnes de matières plastiques vierges en moins par rapport à 2018, car ils ont utilisé plus de matières premières recyclées (+14 % en 2018, selon le Syndicat national des régénérateurs de matières plastiques).

Le recyclage des plastiques, une priorité de l’action publique en matière d’écologie

recyclage plastique 2019

Le recyclage des plastiques représente un enjeu environnemental important – © Hrecheniuk Oleksii

Cette plus importante utilisation de matières plastiques recyclées est rendue possible par une meilleure conception des plastiques fabriqués à partir de matières plastiques vierges. En d’autres mots, les plastiques nouvellement mis sur le marché sont davantage recyclables. « On sait désormais « dépolymériser » les plastiques usagés, soit les décomposer au stade moléculaire afin d’obtenir un élément à nouveau plus blanc que blanc, et recyclable à l’infini », fait savoir la Fédération de la Plasturgie et des Composites.

Mais le tableau n’est pas encore rose. D’une part parce que les consommateurs ne jettent pas encore tous les emballages plastiques recyclables dans le bon bac, les enlevant de ce fait purement et simplement du circuit du recyclage. Selon le « Baromètre sur le tri des produits de cosmétiques » réalisé par Harris Interactive pour le compte de L’Oréal en octobre 2019(1), seul 1 Français sur 3 déclare avoir adopté le réflexe et trier systématiquement les flacons de gel douche, bouteilles de démaquillant et pots de crème. D’autre part, parce que l’objectif d’en finir avec le plastique à usage unique a été repoussé à 2040. En attendant, au lieu d’aller remplir votre flacon de shampooing vide dans un magasin vendant en vrac, le gouvernement souhaite que vous le fassiez recycler. Le ministère de la Transition écologique et solidaire l’avait d’ailleurs souligné lors de la présentation de sa loi anti-gaspillage pour une économie circulaire : la filière emploie 800.000 personnes en France…

Le recyclage des matériaux progresse

Outre l’enjeu particulier du plastique, les autres matériaux affichent également une progression, notamment du fait du tri sélectif simplifié dans de nombreuses régions françaises. L’aluminium notamment atteint maintenant un taux de recyclage de 48 % tandis que les papiers et cartons atteignent 70 %.

Illustration bannière : Le recyclage des plastiques a progressé en 2019 – © Hrecheniuk Oleksii
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis