Dites non à la prolongation de la chasse aux oies sauvages !

Malgré une directive européenne de protection des oiseaux migrateurs, le gouvernement veut faire un nouveau cadeau aux chasseurs et autoriser la chasse de l’oie cendrée du 1er au 28 février 2019. La LPO s’insurge… et nous aussi !

Rédigé par Anton Kunin, le 9 Jan 2019, à 10 h 05 min

La Ligue de protection des oiseaux (LPO) s’oppose fermement à la prolongation de la chasse à l’oie cendrée en février.

Un projet pour chasser pendant la période de reproduction

Les promesses faites par Emmanuel Macron aux chasseurs ne passent pas pour la LPO. L’Élysée a en effet « pris l’engagement que la chasse de l’oie cendrée soit possible du 1er au 28 février 2019, dans le cadre d’une dérogation de régulation ». L’argument des chasseurs : en Belgique et aux Pays-Bas, cette dérogation existe déjà. Pourtant, une directive européenne de protection des oiseaux migrateurs fixe la date officielle de fin de chasse aux oies sauvages au 31 janvier, afin de respecter leur période de reproduction.

Des oies cendrées © David Have

Déjà, en janvier 2017, Ségolène Royal (alors ministre de l’Écologie) avait ordonné à la police de la chasse de ne pas verbaliser les chasseurs tirant sur les oies cendrées jusqu’au 12 février. La LPO avait saisi le Conseil d’État, qui avait annulé ces instructions.

Sous Nicolas Hulot, cette dérogation avait été refusée. Cette fois, prenant le prétexte de « dégâts » aux cultures dans les pays nordiques, le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire veut, sur ordre du président de la République, autoriser la chasse de trois espèces d’oies grises (Oie cendrée, rieuse et des moissons) tout au long du mois de février.

Participez à la consultation publique

Le prétexte est qui plus est des plus grossiers. « Après avoir menti sur les dates de migration des Oies cendrées, détaille la LPO dans son communiqué de presse(1), invoqué des motivations scientifiques, désengagé les forces de police de leur mission de contrôle des chasseurs, voici le nouveau ‘mobile’ du gouvernement : l’État allègue de dégâts aux cultures ailleurs en Europe, aux Pays-Bas, pour autoriser les chasseurs français à tirer des oies en soutien aux agriculteurs néerlandais ! Jamais les chasseurs ne se seront sentis si pro-européens eux qui souhaitent à tout prix la suppression des directives européennes protégeant la nature et notamment la directive Oiseaux ».

Tuer les oies accusées de dégrader les cultures dans les pays du Nord © Steve Oehlenschlager

Une consultation publique est ouverte sur le sujet jusqu’au 24 janvier 2019 pour recueillir les avis des citoyens. Le projet d’arrêté autoriserait la chasse de 5.000 oies cendrées partout en France jusqu’au 28 février 2019 (sauf Haut-Rhin et Bas-Rhin), et des oies rieuses et des moissons, sans quota, jusqu’au 10 février.

À chaque défenseur de la nature de répondre de façon personnelle à cette consultation publique. Pour exprimer clairement votre opposition à ce projet, la LPO recommande de commencer sa réponse par  « Je suis contre » ou « Je suis opposé ».

Pour la la ligue de protection des oiseaux, tout cela « n’est qu’une nouvelle tentative de prolonger en France la chasse pendant la période de migration prénuptiale des oiseaux ».

Illustration bannière : oies cendrées en plein vol – © Red Squirrel
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

17 commentaires Donnez votre avis
  1. je suis contre

  2. La chasse, loisir sportif….les chasseurs « amoureux et défenseurs de la nature, gestionnaires du patrimoine vivant….mais quelle gestion de NOTRE environnement naturel …à quand la disparition totale du renard, du dernier des mustélidés et de tant d’autre espèces que nos enfants ne connaîtront peut-être que par la photo! Où est le nuisible et gare aux promeneurs,ils n’ont rien à dire, ils n’ont pas le permis de tuer! Le site est en travaux!!??
    DOMMAGE! Merci à nos décisionnaires,voici une bien lourde tâche que de supprimer quelques oies, confiée à la corporation des chasseurs!

  3. Etonnant : le site officiel sur lequel le citoyen peut donner son avis est en travaux, et pas moyen d’envoyer un message pour le signaler.
    Mais peut être pouvons nous envoyer des milliers de messages et appels telephoniques au ministere de la transition ecologique et au service de communication du gouvernement ?
    En tout cas ça donne une idée de ce qui va se passer pour « le grand débat » que nous propose le gouvernement!

  4. non à la chasse de l’oie au mois de février

  5. Impossible de donner son avis sur le site du ministère de la transition écolo. Le nombre de votant est figé à 2820. 90% POUR. Ils ont le chiffre qu’il leur faut. Un commentaire sur 15 environ par page est CONTRE. Les chasseurs ont voté. Le citoyen lambda peut aller se rhabiller. Une nouvelle entourloupe de Macron. Et il se fiche de la gueule du monde. Un arrêté du ministère de la transition écolo! Non mais je n’y crois pas ! Quand je pense que mon mari a voté pour lui. Je suis vraiment en colère et j’ai très peur pour nous tous. Où va t-on ? MAIS OU VA T-ON ?

  6. A Martin Windels, vous plaisantez cher ami, à l’époque des gazages d’oies aux Pays Bas, toujours pratiqué sur les aéroports, seuls les chasseurs européens ont protesté et pour cause, c’est l’interdiction idéologique de la chasse des oies aux Pays Bas, prônées par les associations dites de protection de l’environnement, qui étaient à l’origine de ca carnage. D’autre part, pourquoi ne parlez-vous pas de l’ouverture de la « chasse », y compris commerciale, des oies aux Pays Bas 365 jours par an… à moins que vous ne prétendiez que les oies sauvages passant au dessus de notre pays évitent par miracle les Pays Bas, dans ce cas là cela confirme votre mauvaise foi évidente. Curieusement, avant la fermeture de la chasse des oies au mois de février en France, en Espagne et en Italie, les populations d’oies cendrées européennes voyaient leur population maîtrisée, un hasard sans doute… sauf qu’en fait plus de la moitié des oies cendrées tuées en France étaient tuées au mois de février. Descendant de 5 générations de chasseurs au gibier d’eau, je peux bous assurer que je n’ai pas besoin de vos conseils pour différencier les oies grises chassables des oies grises protégées ou des bernaches.

  7. je suis opposé à la chasse des migrateurs

  8. je suis opposé à la prolongation de la chasse aux oies

  9. Impossible de poster un avis (opposée à cette chasse) en raison soit-disant d’un problème technique :

    Votre message

    Votre message n’a pas pu être enregistré en raison d’un problème technique
    Votre message

    Je suis opposée à cette chasse
    toute l’année, et qui plus est, pendant la période de reproduction

    fait exprès ou pas ??…

    • La « chasse » des oies toute l’année ne concerne que les Pays-Bas, pays qui a suivi les conseils stupides, dogmatiques et idéologiques des associations de protection sélective de l’environnement pour interdire purement et simplement la chasse des oies aux Pays-Bas au nom du dogme que la « Nature » se régule toute seule… Catastrophique mais typique des écologistes de salon.

  10. Parler du gazage par exemple est déjà nous démontrer que vous parlez dans le vide. Oui, il y a eu une campagne de gazage mais elle a très vite été supprimée. De plus cette campagne date d’il y a très longtemps car justement ce sont les asso environnementalistes qui s’y sont opposées. De plus, nous ne demandons pas qu’elle soit versée à la tradition. Il est inutile de demander aux chasseurs de réguler, ils en sont tout simplement INCAPABLES. En effet, nous, ornithos de terrain, nous vérifions TOUS les critères de terrain avant d’identifier l’espèce d’oie. Le chasseur le fait souvent après…le tir. Que dire concernant la chasse de nuit.

    • J’attends avec impatience votre contribution financière et celle des ONGs de protection très sélectives des oiseaux pour me permettre d’aller chasser les oies grises et les bernaches nonnettes (protégées en France)aux Pays-Bas aux mois de février, mars, avril, mai, juin et juillet.

  11. Donc Consoglobe et la ligue de protection très sélective des oiseaux et les autres ONGs dites de protection de l’environnement sont pour le gazage, la bastonnade et la chasse commerciale des oies sauvages 365 jours par an (je vous conseille de visiter le site chasseenhollande.com). C’est noté mais cela ne va pas être facile à assumer. Rappelons que les populations d’oies cendrées sauvages sont passées de 60 000 en 1960 à 1.6 millions au derniers comptage

    • Et d’après vous qu’es-ce qui explique ce chiffre de 60 000 ? Probablement une activité débordante des prédateurs ? Quelques lectures pour votre information : PERSSON, H. (1999). – La chasse à l’Oie cendrée Anser anser en France…ou de l’exploitation excessive d’une ressource naturelle. Alauda 67 (3) : 223-230.

  12. Non a la chasse des migrateurs

    • C’est sur le site du gouvernement qu’il faut donner son avis (ministère de la transition écologique ! sis, vous avez bien lu). Mais ne nous affolons pas depuis deux jours, impossible de donner son avis : site en travaux. Même si vous parvenez à publier, votre texte n’apparait pas. Surtout si vous votez contre. Lisez les textes qui ont réussi à passer : 90% POUR. C’est une honte ! J’ai des dizaines d’amis qui ont commenté et t voter CONTRE. Aucun de leur texte n’est passé. Cherchez l’erreur.

Moi aussi je donne mon avis