Projet d’éolien en mer à Boulogne-sur-Mer annulé : reculer pour mieux sauter ?

Le projet d’éolien en mer voulu par Ségolène Royal à Boulogne-sur-Mer a été suspendu par Nicolas Hulot. C’est plutôt un manque de préparation qui a expliqué cette décision.

Rédigé par Pauline Petit, le 29 Aug 2017, à 10 h 15 min

En février dernier, la Ministre de l’Environnement de l’époque, Ségolène Royal, avait annoncé la création d’un projet d’éolien en mer au large de Boulogne-sur-Mer, dans la zone de Bassure de Baas. Le 27 juillet, son successeur, Nicolas Hulot, suspend la consultation avant-projet.

Il ne s’agit pas pour autant d’un manque de volonté de développer la filière d’éolien en mer, mais plutôt de la mise à l’écart d’un projet peu préparé pour en favoriser d’autres, estiment les experts.

Pourquoi le projet d’éolien en mer a été annulé à Boulogne

Le préfet des Hauts de France et le préfet maritime de la Manche expliquent cette décision dans un courrier : “les conditions favorables au lancement d’un appel d’offres sur la zone de Bassure de Baas [ne sont] pas réunies à ce stade”. Une décision prise pour “favoriser l’émergence dans des conditions favorables des autres projets en cours”. 

éolien en mer, eolien boulogne

Un parc éolien en mer © Rost9

Un projet moins bien préparé

Le projet de ferme offshore dans cette zone avait été annoncé à la surprise générale et contre la volonté de certains élus des villes côtières. Matthieu Monnier, chargé de mission à France énergie éolienne (FEE), explique pour Actu-Environnement : “cette non planification et l’absence de vision à long terme se sont avérées source d’angoisse pour les acteurs maritimes,  Ce rejet peut avoir des impacts sur les projets en mer les plus avancés comme Dieppe, Le Tréport ou Dunkerque”. 

Pour mieux développer l’éolien offshore, il est important de mieux planifier les projets et d’y inclure tous les acteurs. Ce n’est pas pour autant que tous les projets d’éolien en mer sont en pause. À Dunkerque, là où se trouve le projet le plus avancé, on devrait connaître le conducteur des travaux en 2018. Un avant-projet est également en cours dans la zone d’Oléron. Des travaux à suivre !

Illustration bannière : Un parc éolien offshore – © kimson
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Ils y arrives partout sauf ici, ça vaut bien le cout d’avoir embaucher autant d’ingénieurs!

Moi aussi je donne mon avis