Prix Pinocchio 2020 : votez pour les champions du greenwashing

Selon les internautes, entre Yara, Lactalis et Bigard qui arrivera en tête des entreprises les plus adeptes du ‘greenwashing’ en 2020 ? Participez au vote !

Rédigé par Anton Kunin, le 16 Jan 2020, à 12 h 50 min

Le Prix Pinocchio des Amis de la Terre sera décerné le 19 février 2020, à l’issue d’un vote ouvert à tous. Le sens de la démarche : dénoncer le « marketing vert » ouvertement trompeur des entreprises.

Prix pinocchio 2020 Quelle est l’entreprise qui ment le plus effrontément ?

Comme chaque année, les Amis de la Terre et la Confédération paysanne soumettent au vote des internautes les entreprises qui ont mené des campagnes de désinformation en mettant indûment en avant leur impact positif sur l’environnement, pour leur décerner le prix Pinocchio.

En 2020, Yara, Lactalis et Bigard arrivent en tête. Les organisateurs de cette « récompense » leur ont trouvé des slogans à la consonance comique, mais qui en réalité n’a rien de comique :

  • « Les engrais chimiques, c’est magique » pour Yara,
  • « Se faire du blé avec les produits laitiers » pour Lactalis,
  • « La face cachée de ton steak » pour Bigard.

Les internautes ont jusqu’au 19 février 2020 pour voter pour la pire entreprise de l’année.

Et les nominés sont…

Le producteur d’engrais norvégien Yara, a été nominé pour sa promesse trompeuse d’« agriculture intelligente face au climat ».

Le producteur d’engrais met en avant le soutien qu’il apporte aux agriculteurs pour améliorer leurs rendements, tout en préservant l’environnement et le climat, alors même que les émissions de gaz à effet de serre liées à ses activités ont augmenté de 20 % entre 2009 et 2017.

« L’utilisation d’engrais chimiques a été multipliée par 9 depuis 1960, et les gaz à effet de serre qui y sont associés ont doublé sur la même période », rappelle l’équipe du Prix Pinochio.

Lactalis et Bigard : des produits nobles… ou pas

La deuxième entreprise nominée, Lactalis est épinglé pour ce que les organisateurs du Prix Pinnochio voient comme une course à rentabilité au détriment des salariés, paysans, de l’environnement et de la sécurité alimentaire.

Ils rappellent par ailleurs les nombreux scandales impliquant le géant laitier ces dernières années : fraude par mouillage du lait, revente de produits périmés, entente sur les prix, contamination aux salmonelles de poudre de lait infantiles et délits de pollution des eaux.

Troisième entreprise en lice en 2020 : Bigard. L’entreprise est accusée de mettre en avant la noblesse des métiers de la viande, notamment avec son slogan « L’art de la viande », alors même qu’elle mène une course aux prix bas en créant des élevages de plus en plus gros, de plus en plus optimisés, où « le lien entre l’animal et l’éleveur a tendance à progressivement disparaître », rappellent les organisateurs du Prix Pinocchio.

Pour en savoir plus sur le prix Pinocchio et voter pour la multinationale aux pratiques anti-écologiques de votre choix, rendez-vous ici

Illustration bannière : Le Prix Pinocchio 2020 – © Amis de la Terre

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis