1er prix de l’économie circulaire pour Pauline, rédactrice de consoGlobe

Le 13 juin a eu lieu à Paris la remise des prix EpE-Metronews sur l’économie circulaire. Au programme : récompenser des initiatives positives pour « réduire, réutiliser, recycler ou recréer » les déchets, réalisées par les moins de 30 ans. Et l’équipe consoGlobe n’est pas peu fière : c’est Pauline, rédactrice chez ConsoGlobe.com et porteuse de projet, qui a gagné le premier prix !

Rédigé par Stephen Boucher, le 14 Jun 2016, à 12 h 28 min

Vous lisez ses articles régulièrement sur consoGlobe : Pauline en est l’une des principales auteures, responsable notamment de la rubrique « Consom’action ». Elle y valorise les initiatives pour « consommer mieux et vivre mieux », et met dans la vraie vie ces valeurs en pratique à travers un projet qu’elle développe depuis six mois : la culture de champignons sur du marc de café.

Pour cette initiative, elle a gagné lundi 13 juin le premier prix du concours organisé par l’association Entreprises pour l’Environnement et Metronews, visant à récompenser les initiatives positives en économie circulaire pour les moins de 30 ans.

Cultiver des champignons sur du marc de café : une initiative concrète d’économie circulaire

Le sujet du concours : « comment réduire, réutiliser, recréer ou recycler un déchet de manière innovante » ? Une thématique idéale pour l’association portée par PaulineLe Café des Spores. Son objectif : réutiliser une ressource disponible localement, le marc de café, pour en faire une production alimentaire locale et naturelle, des pleurotes.

économie circulaire café des spores

Café des Spores : du marc de café aux champignons

Le projet de Café des Spores est né à Toulouse et prend racine dans le Lauragais, au sein de l’Organic’Vallée, premier pôle d’économie circulaire de la matière organique. L’idée est que les déchets des uns deviennent les ressources des autres : pour Café des Spores, il s’agit de récupérer le marc de café issu d’une société toulousaine de distributeurs automatiques, pour en faire des champignons. Après cueillette, le substrat restant devient un super-compost qui alimente les maraîchers locaux : la boucle est bouclée !

L’idée est également de commercialiser les pleurotes en circuit court : en complément d’AMAPs, restaurants et magasins de producteurs. En plus d’être produites localement, les pleurotes sont de grande qualité, peu caloriques et riches en protéines végétales.

Le projet, débuté en janvier 2016, rencontre un grand succès et Café des Spores va donc s’agrandir en accueillant davantage de collaborateurs. Les perspectives de développement sont nombreuses : tests de culture avec d’autres champignons, mais aussi avec d’autres déchets organiques, comme les drèches de brasserie, des déchets d’orge issus du brassage de bière.

Pour en savoir plus, visitez le site de Pauline, le Café des Spores.

économie circulaire epe-metronews

Un prix pour valoriser et développer les initiatives d’économie circulaire

Le prix tombe à pic pour Pauline, qui souhaite agrandir son activité de production de champignons. La somme de 5.000 euros, offerte par Michelin, permettra d’acheter les instruments utiles à son développement. Elle complète la campagne de crowdfunding lancée sur Blue Bees, la plateforme de financement participatif de projets agro-écologiques.

Lors de la remise des prix, Cécile Ostria, la directrice de la Fondation Nicolas Hulot, présidente du jury du concours, a souligné la grande qualité des projets présentés, leur diversité et l’optimisme des jeunes lauréats. Il est vrai que les initiatives inspirantes en faveur de l’économie circulaire ne manquent pas. Les finalistes du prix : un projet d’abattoirs en coeur de ville, une application visant à mettre en lien les producteurs et les « valorisateurs » de déchets, ou le projet Cleancup qui a pour objectif pur et simple de supprimer les gobelets jetables des espaces publics. Longue vie à ces projets innovants et bravo à Pauline !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Un grand bravo et félicitations a Pauline; je lui souhaite bon courage et plein de réussite.bonne continuation.

Moi aussi je donne mon avis