Un premier réseau intelligent électrique à Nice

Rédigé par Alan, le 20 Mar 2014, à 15 h 39 min

De premiers essais de réseaux électriques intelligent prennent forme en France. Exemple dans les Alpes-Maritimes, plus exactement à Carros, près de Nice, où de premiers tests ont lieu.

Électricité : un réseau intelligent, c’est possible !

nice-ville-france-bord-mer-mediterranee-01Si Lyon construit toujours son projet de ville intelligente, le reste de la France n’est pas en reste.

Nous vous parlions récemment de Nice Park, ce système fonctionnant grâce au big data qui pourrait permettre aux Niçois de se garer plus facilement.

La ville teste également d’autres nouveautés du côté de l’énergie, avec l’embryon d’un premier réseau électrique intelligent.

Utiliser les réseaux intelligents ou smart grids

Le challenge est le même partout : équilibrer l’offre et la demande pour éviter de créer de nouvelles lignes, et avec elles de nouvelles centrales électriques.

énergie diagnostic réseau intelligent smart gridsC’est dans cet objectif qu’on a pris le projet à Nice, prenant à bras le corps la problématique des réseaux intelligents, pilier important de la révolution énergétique dont on vous parlait longuement il y a peu de temps.

Le réseau intelligent – les smart grids en anglais – a cette fonction de régulation, pour équilibrer la demande et la production.

énergie diagnostic réseau intelligent smart gridsAinsi le réseau s’occupe de faire le bilan de ce qui est consommé, à quel endroit et d’anticiper les besoins. L’électricité peut provenir de n’importe quelle habitation ou bâtiment qui déverse son surplus dans le réseau, qui redistribue ensuite l’énergie là où elle est nécessaire.

Cela permet de lisser la production, limiter les pertes d’énergie et rendre possible une production énergétique locale.

De premiers réseaux intelligents en France

énergie diagnostic réseau intelligent smart gridsCe que craignent les opérateurs de réseau sont bien sûr les fameux « black-out » dus aux pics de consommation (on se rappelle du pic de consommation historique de février 2012). On cherche donc à ce que la consommation d’électricité coïncide avec la production d’électricité.

Nice fait partie des zones où les opérateurs de réseau vivent assez mal ces pics de consommation, d’où la nécessité de revoir la manière de distribuer l’énergie.

La construction de nouvelles lignes électriques n’est pas une solution, rejetée (et notamment localement) pour des raisons environnementales. D’où la nécessité d’un réseau intelligent.

> Suite : Un réseau de grande ampleur à Nice

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Éviter le chauffage électrique, c’est la meilleur méthode pour réguler et éviter de construire de nouvelles centrales nucléaire, chauffez-vous au bois ou aux granulés.
    Je ne comprend pas que dans les nouvelles constructions BBC on met toujours du chauffage électrique, ce serait beaucoup mieux de mettre un poêle à granulés.

    • tout à fait d’accord. mais cet article me fait surtout penser à de la propagande pour ce compteur espion et néfaste pour la santé dont peu de gens veulent. mais à nice, plus rien ne m’etonne en matière de flicage de la population qui en plus, adhère …

    • Le chauffage au bois a aussi de grands inconvénients environnementaux : l’émission de nano-particules, qui sont en grande partie responsables des problèmes de pollution il y a quelques semaines.
      La meilleure solution : moins chauffer.

      Pour ce qui est du flicage, la solution la plus évidence : le logiciel libre. Mais on peut toujours attendre des compteurs électriques libres…

Moi aussi je donne mon avis