Un premier réseau intelligent électrique à Nice

Rédigé par Alan Van Brackel, le 20 Mar 2014, à 15 h 39 min

Un réseau de grande ampleur à Nice

énergie diagnostic réseau intelligent smart gridsLa société française Alstom avait déjà fait ses armes dans d’autres zones compliquées, aux Etats-Unis, où le réseau est faible, et au Danemark, qui fonctionne beaucoup avec l’énergie éolienne.

énergie diagnostic réseau intelligent smart gridsIls proposent maintenant Nice Grid, qui sera testé jusqu’à un premier bilan en 2016. Le programme vient d’être lancé à Carros.

Une centaine de réseaux intelligents ont été lancés en France, mais Nice Grids est le premier projet de cette ampleur à entrer en service.

Plusieurs expériences en une

Le groupe ERDF pilote cette expérimentation imaginée en novembre 2011. Le réseau intelligent utilise des capteurs multiples qui relèvent les informations un peu partout, dans de multiples bâtiments, tandis qu’un logiciel compile toutes ces données, avant de piloter des équipements.

énergie diagnostic réseau intelligent smart gridsNice Grids a été conçu pour stocker l’électricité dans une batterie de 500 kilowattheures quand l’énergie est abondante et la relâcher en période de pointe. D’autres batteries plus petites seront ensuite ajoutées pour le même effet.

Des coupures temporaires programmées

énergie diagnostic réseau intelligent smart gridsDes industriels de Carros apportent leur pierre à l’édifice par d’autres biais, par exemple en s’engageant à renoncer jusqu’à dix fois par an à la majeure partie de leur utilisation de courant, si la chaîne logistique a bien fonctionné.

Des particuliers volontaires pourraient suivre le même modèle via les compteurs Linky en arrêtant leurs radiateurs électriques pendant quelques minutes.

De cette manière aussi, on peut réguler la demande locale, par des écogestes programmés à l’échelle d’une ville. Reste à mieux anticiper la contribution du renouvelable dans cette chaîne énergétique.

*

énergie diagnostic réseau intelligent smart grids

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Éviter le chauffage électrique, c’est la meilleur méthode pour réguler et éviter de construire de nouvelles centrales nucléaire, chauffez-vous au bois ou aux granulés.
    Je ne comprend pas que dans les nouvelles constructions BBC on met toujours du chauffage électrique, ce serait beaucoup mieux de mettre un poêle à granulés.

    • tout à fait d’accord. mais cet article me fait surtout penser à de la propagande pour ce compteur espion et néfaste pour la santé dont peu de gens veulent. mais à nice, plus rien ne m’etonne en matière de flicage de la population qui en plus, adhère …

    • Le chauffage au bois a aussi de grands inconvénients environnementaux : l’émission de nano-particules, qui sont en grande partie responsables des problèmes de pollution il y a quelques semaines.
      La meilleure solution : moins chauffer.

      Pour ce qui est du flicage, la solution la plus évidence : le logiciel libre. Mais on peut toujours attendre des compteurs électriques libres…

Moi aussi je donne mon avis