Pollution : les produits chimiques voyagent jusqu’en haute mer !

Les chercheurs ont détecté pour la première fois loin en mer des traces d’antibiotiques, d’additifs alimentaires et de pesticides.

Rédigé par Paul Malo, le 8 Jul 2019, à 10 h 20 min

On connaissait les ravages et l’ampleur de la pollution plastique sur les océans. Il semblerait qu’on y trouve aussi des polluants chimiques.

Des produits transportés en mer sur de longues distances

La pollution d’origine humaine est décidément sans limite. On avait déjà récemment retrouvé des déchets plastiques au plus profond des océans comme dans les glaciers. Voilà maintenant que l’on a détecté, pour la première fois, au large en mer, des traces d’antibiotiques, d’additifs alimentaires et de pesticides. C’est le constat inquiétant que viennent de faire les chercheurs réunis autour du programme européen Jerico-Next, coordonné par l’Ifremer(1).Ces polluants chimiques se détectaient jusque là dans les estuaires, l’embouchure des fleuves et des rivières.

Antibiotiques, pesticides et additifs n’avaient jusque là jamais été détectés loin des côtes. ©Fahroni

En effet, certains antibiotiques, herbicides, hydrocarbures et additifs alimentaires, tels que les édulcorants issus de boissons allégées en sucre, ont été retrouvés en mer Baltique, en mer de Norvège, comme en Mer du Nord, confirme l’Institut norvégien pour la recherche sur l’eau (Niva).

Ces traces prouvent que ces produits peuvent être transportés en mer sur de longues distances, preuve que l’influence néfaste de l’activité humaine se repère non seulement sur les côtes mais aussi au large.

Vers un portail internet européen unique

C’est grâce à de nouveaux outils de mesure beaucoup plus précis que le programme Jerico-Next permet de surveiller les eaux, notamment grâce aux capteurs placés sur des bouées d’observation et des navires. Notamment ceux de la compagnie Brittany Ferries, équipés de capteurs permettant de collecter de l’eau de mer et d’effectuer des mesures sur un même trajet, plusieurs fois par jour et par semaine.

Ces produits ont été retrouvés en mer Baltique, en mer de Norvège et en mer du Nord © Thin Air Photography

Le programme Jerico, initié début 2011, rassemble au total une trentaine de partenaires issus de quinze pays européens.

Prochaine étape : un troisième volet comprenant notamment le développement d’un portail internet européen unique, mettant à disposition de tous les données côtières de l’ensemble des partenaires du réseau d’observation.

Illustration bannière : Un navire Brittany Ferries naviguant au large de la Bretagne – © Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis