Poêles antiadhésives sans PFOA : pas si inoffensives selon 60 Millions de consommateurs

L’interdiction du PFOA dans les produits de consommation courante est en vigueur depuis 2020 en Europe mais certains produits censés être garantis sans PFOA en présenteraient malgré tout des traces.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 28 Mar 2022, à 9 h 15 min
Poêles antiadhésives sans PFOA : pas si inoffensives selon 60 Millions de consommateurs
Précédent
Suivant

Le teflon a été une révolution dans l’industrie : découvert par hasard à la fin des années 30 aux États-Unis, il a été largement utilisé depuis un peu partout. S’il est inoffensif dans la majorité des cas, il est toutefois dangereux lorsqu’il est ingéré, ce qui explique que les outils de cuisson, notamment les poêles, ne peuvent plus en contenir, ou tout du moins une forme particulière de celui-ci.

Le PFOA : composant du téflon interdit en Europe

Depuis 2020, l’Union européenne a interdit l’utilisation du PFOA, l’acide perfluorooctanoïque, pour des raisons de santé. Cette substance aurait des effets sur le système immunitaire, le développement des foetus ou encore le développement de maladies cardiovasculaires. Les premiers soupçons sur les effets néfastes du PFOA sont survenus dans les années 90, mais il aura fallu plus de 20 ans pour que la réglementation européenne s’adapte et l’interdise.

Néanmoins, comme le souligne 60 Millions de Consommateurs, c’est chose faite : le 4 juillet 2020, le nouveau règlement européen en vigueur sur le sujet interdit la production et l’utilisation du PFOA « dans les articles de consommation courante, » écrit le magazine dans un article publié le 24 mars 2022. Sont visées notamment les poêles et les casseroles « anti-adhérentes » : le PFOA entre dans la composition du téflon, et celui-ci est très utilisé dans les ustensiles de cuisine.

Des traces de PFOA identifiées, plus de transparence réclamée

teflon poele antiadhésive

Des étiquettes pas assez précises – © mokjc / shutterstock.com

Désormais, et conformément à la réglementation européenne, les industriels affichent des mentions précisant l’absence de PFOA dans leurs produits. Mais selon 60 Millions de Consommateurs, malgré ces labels, dans plusieurs modèles que le magazine a testés, des traces de PFOA ont été identifiées. « Au regard des très faibles teneurs repérées, cette substance n’a probablement pas été utilisée dans la fabrication des poêles, mais elle a pu être introduite de façon accidentelle lors de la conception, du conditionnement ou du transport des poêles, » écrit le magazine.

Cependant, plusieurs autres éléments perfluorés ont également été repérés, dont certains qui font actuellement l’objet d’évaluations de la part des autorités de santé. En attendant que les autorités se prononcent sur ces nouveaux éléments chimiques, 60 Millions de Consommateurs trouve « anormal que certains produits puissent afficher l’allégation « garanti sans PFOA » alors que nos analyses montrent qu’ils en contiennent des traces ». Le magazine demande plus de transparence de la part des industriels et une réglementation plus stricte de la part des pouvoirs publics.

Illustration bannière : Teflon : l’utilisation des poêles antiadhésives remise en question – © Tikkyshop
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis