Pl@ntNet, une appli pour reconnaitre les plantes en un clic

Appelée aussi le ‘Shazam des végétaux’, l’application Pl@ntnet permet de faciliter l’identification des plantes pour un large nombre d’espèces. Cette banque d’images collaborative s’enrichit chaque jour et permet d’identifier près de 28.000 espèces végétales. À (re)découvrir et soutenir de toute urgence !

Rédigé par Séverine Bascot, le 19 Oct 2020, à 13 h 04 min

Comment connaître quasi instantanément le nom des arbres, fleurs et autres végétaux que l’on croise ? Que ce soit en balade, au potager ou au jardin ou même entre les pavés de sa ville… Marguerite ou pâquerette ? Ambroisie ou chenopode ? Avec Pl@ntnet, rien de plus simple : il suffit de prendre une photo de la plante à identifier avec son smartphone. En un clic, Pl@ntNet vous donne la réponse…

Pl@ntNet : fruit d’une collaboration entre instituts et réseaux

Fruit d’une collaboration entre l’INRIA (Institut National de Recherche Informatique et en Automatique), l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), l’IRD (Institut de Recherche pour le développement) et le réseau de botanistes amateurs Tela Botanica, l’application Pl@ntnet a été créée en 2009 grâce au soutien de la fondation Agropolis. Elle se poursuit désormais via l’initiative Floris’Tic.

Pl@ntNet : une base de données à portée de poche !

La base de données Pl@ntNet fonctionne à ce jour, avec plus de 1.794.096 images, soit au total plus de 27.900 espèces représentées et reconnues par l’application qui, elle, a vu le jour en 2013.

Cette application de reconnaissance des plantes par l’image, couvre déjà de nombreuses aires géographiques : l’Europe de l’Ouest, la Méditerranée orientale, l’Afrique du Nord, l’Afrique du Sud, l’île de La Réunion, Maurice, la Guyane française, les Antilles, les États-Unis et Hawaï, la Nouvelle-Calédonie, le Canada, la Bolivie…

pl@ntnet

Simple d’utilisation, téléchargez pl@ntnet © Pl@ntnet

La géolocalisation permet d’avoir toutes les connaissances sur ces plantes et l’application est dotée d’une fonction de transmission des clichés au serveur central.

Les chercheurs qui développent des micro projets sur des parcs ou des écosystèmes précis, peuvent aussi faire appel aux utilisateurs de l’application, comme Les salades sauvages des Écologistes de l’Euzière, un projet qui s’intéresse aux salades qui poussent en dehors des carrés potagers…

Pl@ntNet : une application collaborative intéressante d’un point de vue scientifique

Outil scientifique, dont l’application (traduite en 22 langues) a été téléchargée plus de 12 millions de fois partout dans le monde, Pl@ntNet ne s’adresse pas uniquement aux promeneurs en quête de savoir botanique, même si leurs contributions à travers les clichés qu’ils partagent permettent d’étoffer la base de données des végétaux à différents stades de leur croissance.

Cet outil d’aide à l’identification des plantes par l’image est aussi utile pour les chercheurs chevronnés, comme pour les professionnels : les douaniers qui doivent reconnaître les espèces rares, les jardiniers qui cherchent à repérer les plantes invasives, les agriculteurs qui veulent connaître les plantes qui se trouvent sur leurs parcelles…

Pl@ntNet devient aussi un instrument au service de la phénologie, la science des changements de saisons.

Depuis août 2020, les observations les plus fiables de l’application sont intégrées à la base de données internationale du GBIF (Global Biodiversity Information Facility, pour Système mondial d’information sur la biodiversité) : un réseau international et une infrastructure de recherche financés par les gouvernements mondiaux qui vise à fournir à tous et partout un accès libre aux données sur toutes les formes de vie sur Terre.

Lire page suivante : comment ça fonctionne ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Depuis que j'ai posé mes valises en Europe, je contribue à l'action de consoGlobe.com pour imaginer ensemble le...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. la base de données a dû s’étoffer depuis les derniers commentaires, car cela marche très bien pour moi en 2018 ! Ai fait plusieurs essais avec des plantes que je connaissais déjà et confirmation à chaque fois (sauf 1 fleur jaune des champs).

  2. a plusieurs mois d »intervalle j’ai essayé ce site plantnet.ca ne marche pas; aucune des photos que j’ai pris de certaines plantes n’a trouvé le nom véritable des feuilles . ce site n’est pas du tout au point , je ne comprends même pas a quoi il sert et pourquoi avoir fait de la pub sur les infos de midi. c’est nul,je le retire de mon téléphone

  3. Pourra-t-on encore vivre sans smartphone ?

  4. Article intéressant et utile
    J’avais déjà voulu essayer ce logiciel il y a un peut plus d’un an, mais cela ne fonctionnai pas
    Espérons que maintenant il soit efficace, la nouveauté semble être la possibilité d’envoyer l’image et d’ainsi collaborer à la banque de données

    Ce qui aurait été intéressant, ça aurait été un lien vers le téléchargement

    Un logiciel semblable pour la reconnaissance des insectes serait très utiles également, je pense pour les scientifiques, ainsi tout le monde pourrait contribuer à la découverte d’insectes encore méconnus

Moi aussi je donne mon avis