Placer son argent à 6 % grâce au financement participatif responsable

Rédigé par Jean-Baptiste B., le 19 Feb 2015, à 23 h 32 min
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

Comme de nombreux Français directement concernés par le maintien du livret A à 1 %, vous cherchez probablement une meilleure façon de placer votre argent. Et comme de nombreux Français, vous souhaiteriez également savoir à quoi votre argent pourrait bien servir, une fois confié à votre banquier.

De nouveaux placements responsables grâce à la désintermédiation

Le digital permet la finance participative

Heureusement, la révolution digitale est passée par là. On consomme mieux grâce à elle, et cela est désormais vrai pour l’épargne et les prêts. Internet permet ainsi la participation directe des particuliers au financement des projets : c’est le « crowfunding », de l’anglais « crowd », la foule. En français, on parle de « financement participatif ».

La suppression des intermédiaires induite par Internet permet en particulier d’amener directement les citoyens aux projets éthiques ou responsables. Les cadors de la finance classique y croient : la startup « Lending Club » a récemment levé 9 milliards de dollars à Wall Street. Autant dire que le financement participatif, c’est du sérieux.

Le financement participatif implique directement les particuliers

lendico-financement-participatif

Ces investisseurs semblent avoir trouvé un projet convaincant !

Certaines plateformes permettent aux particuliers de financer tous types de projets. Dans plusieurs pays d’Europe, l’Allemand « Lendico » permet par exemple aux particuliers de prêter à d’autres particuliers pour tous types de projets : rénovation de leur maison, achat d’une voiture, aménagement d’intérieur… Les particuliers se substituent ainsi à la banque pour les prêts à la consommation, et sont rémunérés par ceux qu’ils aident avec des taux allant jusqu’à 13 % ! consoGlobe vous en parlait ici, dès 2012

Grâce à ces nouveaux intermédiaires plus transparents, la finance verte explose. Au premier semestre 2014, les plateformes de Crowdfunding françaises ont ainsi collecté 66 millions d’euros auprès des particuliers, soit deux fois plus qu’un an plus tôt.

Page suivante : en France, 6 % par an grâce aux placements verts

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Etudiant à HEC Paris, je suis depuis longtemps sensible aux sujets d'économie et de consommation durable... exactement comme consoGlobe ! J'ai travaillé sur...

19 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour, Réel témoignage d´un sérieux prêt d’argent acquis Depuis 2 ans que je suis au chômage, je me suis lancé dans la recherche d’un prêt d’argent entre particulier pour créer une petite société et prendre soins de ma famille mais à chaque fois je tombe sur des escrocs. Tout récemment je me suis inscris sur des forums d’aides entre particulier où j’ai connu une Dame au nom de Jeannine Viguier qui m’a proposé son offre de prêt. Je vous avoue au départ j’étais sceptiques et arrogant avec elle. Je n’y croyais pas à son offre de prêt mais vue la situation cruciale de manque de moyen financier et le paiement des impôts et taxes qui m’attendent j’ai tenter de suivre ses instructions et remplir les conditions de son offre de prêt, dans les 72 heures qui ont suivis, elle m’a fais le transfert d’un crédit de 60.000 € sur mon compte. Cher ami (es) si vous êtes aussi dans le besoin de prêt d’argent, ne perdez pas le temps contactez le plus vite possible Mr ERIC CAPELLE .
    Voici son e-mail: eric.capelles@gmail.com N’oubliez pas de partager pour aider vos proches qui sont dans le besoin

    • Cette pseudo personne est un escroc, et je suis même étonné qu’on laisse ce type de proposition sur le site. Consoglobe complice des escrocs ?

  2. Bonjour,
    Grand merci à Mme Solange BORDAT pour m’avoir parlé et mis en contact avec un Monsieur intègre au nom de André SCHNEIDER un homme très sérieux et compétent. Suite à de nombreux rejets de dossier par les banques j´ai eu mon prêt de 40.000€, il est vraiment généreux tout comme tu l’as si bien dit, il m’a permis de réaliser mon projet. Au départ je n´y croyais pas mais ma curiosité m’a poussée à essayer mais finalement j´ai pu obtenir ce prêt. Je viens de ce part vous informé pour que désormais vous ne perdez plus aussi le temps et sachez à qui vous adressez quand vous serez dans le besoin car il est prêt à aider quiconque.
    Voici son adresse électronique: pfinanceschneider@gmail.com
    Bonne et heureuse année

    • Cette pseudo personne est un escroc, et je suis même étonné qu’on laisse ce type de proposition sur le site. Consoglobe complice des escrocs ?
      2

  3. Bonjour,
    Déçu par le taux du livret A de 0.75, j’ai décidé de changer d’investissements et je suis à l’écoute de ce qui se fait au niveau des placements participatifs. Par contre j’aimerais être bien renseigné avant de me lancer…Ou aller et que choisir ??? je ne demande pas une rentabilité de 6% mais j’aimerais plutôt être assuré de ne pas trop perdre, même si je sais que le risque fait partie du jeu…
    Que faire?

  4. On aurait aussi pu citer les historiques Energie Partagee et Lumo. Et puis les derniers venus, Enerfip.

  5. Bonjour,

    Pour répondre à vos commentaires, les taux pratiqués par Lendosphere sont établis en fonction de l’analyse comptable de l’entreprise et de la durée du prêt. Ces taux répondent à certains besoins de financement au cours de la vie d’une entreprise (ni garantie ni caution, réactivité, communication, etc.). Pour information, nous nous rémunérons à hauteur de 4% du montant total de l’objectif, et seulement si ce dernier est atteint – ce qui est un des taux les plus bas actuellement.
    Nous facilitons au maximum la vie de l’entrepreneur, en l’accompagnant à toutes les étapes du financement (présentation, communication, édition des contrats de prêt, gestion des remboursements…).
    Concernant les livrets A et Développement durable, une partie de leurs encours est effectivement utilisée pour la rénovation thermique des bâtiments, mais quelle banque communique de façon transparente sur les encours réellement mobilisés à cette fin ? Ancienne journaliste spécialisée sur les questions de développement durable, j’ai cherché mais n’ai pas trouvé de réponse satisfaisante à ce jour.
    Le financement participatif est un des outils de financement et d’épargne aujourd’hui, beaucoup d’autres existent. Nous apportons simplement plus de transparence et de réactivité. Le positionnement sur la transition écologique n’est pas né d’un opportunisme de “greenwashers”, mais d’une réelle conviction : à partir de 50€, avec des taux d’intérêt attractifs, nous pouvons tous contribuer au financement des acteurs économiques qui oeuvrent dans le sens de la transition écologique.
    A votre disposition pour vos questions,
    Laure Verhaeghe

  6. Si on finance les projets de transition écologique avec des taux d’emprunt de 6%, ils vont coûter une fortune…

  7. Ça me semble bien mais encore peu de projets sur Lendosphère. Par comparaison, KissKissBankBank est bien plus fourni(il y a un onglet “écologie”.

    • Jean-Baptiste B.

      Effectivement, merci pour cette remarque pertinente. Mis à part le nombre de projets disponibles, la véritable différence provient de la rémunération des prêteurs. KissKissBankBank propose en effet des contreparties non-financières, là où les plateformes qui disposent du statut “d’intermédiaire en financement participatif” ou de “conseiller en financement participatif” permettent aux prêteur d’obtenir respectivement de la dette ou des actions en échange de leur investissement. Bien qu’encore petit, Lendosphère m’a paru un exemple adéquat pour montrer l’engagement dont de telles plateformes pourraient faire preuve. Seriez-vous prête à toujours donner votre argent à de beaux projets plutôt que d’en retirer une contrepartie financière conséquente ?

  8. Même repeint en vert, un prêt à 6% Dans le contexte de stagflation de la France en 2015, c’est un taux d’usurier!

    • Jean-Baptiste B.

      Effectivement, j’ai demandé au cours de l’interview pourquoi les taux sont aussi intéressants (ou élevés, c’est selon). La réponse est que les projets présents sur Lendosphère attirent encore peu de financements spontanés, et qu’il est donc nécessaire de les rendre financièrement attractifs pour avoir des prêteurs potentiels. Ne seriez-vous pas vous-même prêt à investir dans l’un des projets proposés ? Ou préféreriez-vous vous tourner vers les produits verts de votre banque ?

    • C’ est une erreur de penser que 6% / an, est un taux d’ usure. il permet de recueillir des fonds et d’ investir. les banques ne prêtent pas et quant elle le font ont des frais cachés. Il ne faut donc pas s’ attaquer à des prêts de 6% l’ an mais à la TVA de 19,6% qui détruit les entreprises et produit du chômage.Il faut savoir intéresser les investisseurs car sans eux beaucoup de projets ne restent que des projets. je suis moi même en recherche de 200 000 euros pour lancer un élevage de crevettes rose en Charente maritime et franchement en visant un CA de plus d’ un million d’ euros par an les 6% me paraissent vraiment insignifiant.

  9. Le livret A participe au financement du logement social… Qui s’en souvient ?

    • Jean-Baptiste B.

      Peu de gens !

      C’est un sujet intéressant : le livret A est un des produits les plus “consommés” par les Français, mais quasiment personne ne sait où va l’argent qu’on y place. Aimeriez-vous que consoGlobe se penche sur la question ?

      En tout cas, il est clair qu’en termes de rendement, le livret A a trouvé son maître.

    • le livret A enrichis ceux qui construisent des logements sociaux. Mais il ne faut pas oublier que ces logements sociaux sont gérés par des fonds de pension ou des sociétés qui gagnent des millions sur le dos des épargnants. Tout est fait dans ce pays pour laisser les épargnants et favoriser les groupes financiers. savez vous qu’ une banque gagne de 1 à 2% par jour sur l’ argent que vous déposez sans compter les frais qu’ ils vous escroquent? elles réalisent ainsi plus de 90% de revenue annuel de leur Chiffre d’ affaire en jouant votre argent à la bourse. Et ne dites pas que c’ est impossible j’ ai moi même un jour fait plus de 300% en moins de 15 heures en plaçant sur le binaire. parti de 330 euros j’ ai terminé la journée avec 1780 euros.

  10. Bonjour, effectivement, un taux de rémunération à 6% ça fait rêver ! Mais avec la bonne conscience de faire une action responsable voire locale, finalement, on se faire de l’argent sur le dos des emprunteurs ! Est-ce que pour eux aussi c’est intéressant ? Se tournent-ils vers le financement participatif parce qu’ils ne trouvent pas de réponse par la voie classique ou à des taux plus élevés ? Pourriez-vous préciser ce point ? Merci

    • Moi aussi je trouve ces taux très élevés. Personnellement j’ai un projet à financer, mais je n’ai pas les moyens de rembourser à 6% et plus, auxquels il faut ajouter la marge de Lendosphère. Si ces derniers se comportent comme BlaBlaCar, qui en est à 15-20% TTC de commission..
      Où est l’éthique là-dedans ?
      Encore une fois on est dans le débat financement solidaire versus financement lucratif entre particuliers qui s’ignorent. Je n’ai rien contre mais encore moins pour. Le greenvertuewashing est à la mode à toutes les sauces.

    • pourquoi ne pas investir en prenant des pares dans un projet? Bien sur il y a des risques et on ne fait pas d’ argent sur le dos des emprunteurs mais sur les prises de risque.

Moi aussi je donne mon avis