Une pétition demande à la Commission européenne de rendre le Nutriscore obligatoire

Plusieurs associations de défense des consommateurs européennes lancent une pétition pour que l’affichage du Nutriscore s’impose dans l’Union Européenne.

Rédigé par Paul Malo, le 21 May 2019, à 11 h 40 min

Plusieurs associations de consommateurs européens viennent de lancer une pétition pour rendre obligatoire le Nutriscore.

Recueillir un million de signatures pour le Nutriscore

La barre est placée haut : il ne faudrait pas moins d’un million de signatures pour atteindre cet objectif : convaincre la Commission européenne de rendre obligatoire ce que l’on appelle le Nutriscore(1).

Les consommateurs sont peu nombreux à comprendre les indications nutritionnelles des étiquetages actuels  © Vermont Art

Pour elles, il s’agit d’un « étiquetage nutritionnel simplifié ayant fait la preuve de son efficacité » sur les produits alimentaires. Et s’il commence à être adopté par les industriels, il n’est en rien obligatoire.

Or, sa généralisation paraît indispensable « pour savoir ce que nous mangeons, protéger notre santé et inciter les industriels à améliorer la composition de leurs produits » estiment les associations.

Nutriscore : un étiquetage incompris par 82 % des consommateurs

Mis en place en France, en Belgique et en Espagne à l’automne 2017, afin d’aider au quotidien les consommateurs dans leurs achats de produits alimentaires, le Nutriscore propose cinq lettres (A, B, C, D ou E) associées à un code couleur, allant du vert au rouge, en fonction de la qualité nutritionnelle de l’aliment. 

Le Nutriscore associe la qualité nutritionnelle d’un produit à une lettre et un code couleur  © Nevada31

Mais le Nutriscore étant encore facultatif, il « peine à se développer dans les rayons », souligne dans un communiqué l’association française UFC-Que Choisir, à l’origine de la pétition aux côtés de six autres associations de défense des consommateurs : Test-Achat (Belgique), VZBV (Allemagne), Consumentenbond (Pays-Bas), OCU (Espagne), Federajca Konsumentow (Pologne) et EKPIZO (Grèce).

« La mauvaise qualité nutritionnelle d’un trop grand nombre d’aliments industriels » est, selon elles, l’une des «  principales causes du taux élevé d’obésité, de maladies cardio-vasculaires et de diabète ». Par ailleurs, « la complexité des tableaux figurant sur les emballages aboutit à ce que 82 % des consommateurs ne les comprennent pas ».

N’hésitez pas à signer la pétition !

Illustration bannière : Femme lisant une étiquette alimentaire – © PH888
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. une pétition ou il faut mettre toute son identité…niet

Moi aussi je donne mon avis