Ces substances que nous cachent… pellets et granulés de bois

Les pellets ou granulés de bois sont un moyen de plus en plus répandu de se chauffer en hiver. Une énergie réputée écologique et respectueuse de l’environnement… Qu’en est-il vraiment ? Les granulés de bois, que du bois… ou presque ?

Rédigé par Nolwen, le 28 Oct 2020, à 8 h 00 min
Ces substances que nous cachent… pellets et granulés de bois
Précédent
Suivant

Pellets de chauffage : processus de fabrication des granulés de bois

La matière première (coupe de bois, sciure, copeaux…)  est transportée jusqu’au lieu de production. Soit elle est broyée pour produire de la sciure, si elle n’est pas déjà le sous-produit de l’activité de sciage. La sciure est ensuite séchée soit dans un tambour à haute température soit avec d’autres dispositifs à température plus basse.
Généralement la production de chaleur est elle-même fournie par une chaudière biomasse utilisant par exemple les écorces écartées de la composition des pellets. Dans certains cas, la cogénération est utilisée pour produire à la fois la chaleur et l’électricité.

granulés de bois

Le processus de fabrication qui permet de transformer la matière première en granulés est constitué de plusieurs étapes permettant de produire des pellets de qualité, performants et répondant aux normes © Juan Enrique del Barrio

Le taux d’humidité après séchage doit être inférieur ou égal à 10 %.

Une fois séchée, la sciure est pressée pour former les granulés de bois. La pression très forte de la machine permet d’assurer naturellement la cohésion des granulés.
Les granulés sont ensuite refroidis et tamisés pour les débarrasser des poussières.
Enfin  les pellets sont conditionnés en sacs pour les particuliers ou en vrac pour livraison vers les chaufferies collectives typiquement.

L’optimisation des différentes étapes est importante : proximité entre activités de collecte du bois, de sciage et de fabrication des pellets, mais aussi technique de séchage utilisée puisque c’est la plus couteuse en énergie.

Un granulé de qualité c’est :

  • un granulé le plus dur possible,
  • un granulé sans poussière,
  • un granulé sans composant chimique,
  • à fort pouvoir calorifique (bois de résineux),
  • de couleur plutôt claire,
  • fabriqué à partir de bois non traité.

100 kg de granulés de bois ont le même pouvoir calorifique que 0,32 stère de bûches ; 0,45 m3 de plaquettes forestière ; 45 litres de fioul ; 455 kWh.

Bilan énergétique de la production

On estime que dans des conditions de production optimales, la production d’un contenu énergétique de 10 kWh sous forme de granulé ne devrait pas consommer plus que 2 à 3 kWh à produire, l’énergie de la partie transport d’origine fossile ne dépassant pas 0,6 kWh.

Dans ces conditions, même s’il n’est pas neutre, le bilan reste excellent quand on songe que pour le gaz de schiste par exemple, d’origine 100 % fossile, le cout énergie de l’extraction peut être supérieur à ce qui est extrait.

Article mis à jour et republié

Illustration bannière : Les pellets ne sont pas toujours sains, il faut examiner leur composition attentivement © tchara
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

16 commentaires Donnez votre avis
  1. A 7 dollars du sac de 18 kilos plus taxe ses pas économique

  2. Personne ne le dit, mais les pellets ou les bois autoclavés puisque certains en parlent sont séchés dans des fours consommant du fioul (240 d°). Acheter ces produits c’est participer indirectement mais surement à l’utilisation des produits pétrolier.

  3. Les chaudières à granulés ou pellets sont très chères et encombrantes, et le bois déchiqueté ,n’est ce pas une garantie que le bois n’est pas traité?

  4. Espérons que des granulés ne soient pas fabriqués à partir de bois importés de certains pays de l’Est et qui contiennent du césium 137, impossible à vérifier sur les emballages. Et pourtant, oui, ça existe !!!

  5. Bonjour, autant je suis d’accord sur l’idée que la consommation de bois pour le chauffage n’est pas polluant, mais de là à dire que l’émission de CO2 est neutre puisque réabsorbée par le reboisement, il y a un grand pas à franchir. En effet, nous voyons bien que depuis plusieurs années la déforestation gagne dans le monde et que les émissions de CO2 augmentent. Bien entendu, le CO2 émit n’est issu que du chauffage au bois mais y contribue. De plus lorsqu’il y a des coupes de bois, les branches et petit bois n’est pour ainsi dire pas utilisé, alors qu’il pourrait être utile pour en faire des pellets. Non, pour les forestiers, il leur est moins couteux et problématique de passer tout ça au broyeur. Il n’en reste pas moins, que le bois ou ses granulés sont mieux que le fioul ou le gaz.

  6. Bonjour​.

    Nous sommes une société basée au Maroc spécialisée dans la fourniture bonne énergie renouvelable de la biomasse comme MARC café, grignons d’olive et pierres concassées d’oliviers (PIT des Oliviers), noyaux d’olives pas écrasées, des dates, des arganiers coquilles brisées, des coquilles d’amandes cassées, charbon … bois pour la production de chaleur et d’énergie pour la production de chaleur et d’énergie avec un pouvoir calorifique élevé et à faible teneur en cendres et que vous savez que Notre biomasse est des produits saisonniers; vous devez donc réservé avant cette période .

    -Transport / Livraison

    Pour une utilisation directe de la biomasse d’olive pour la production d’énergie de la méthode la plus économique pour le transport est dans les expéditions en vrac. La taille habituelle d’un envoi varie de 3000- 5000 tons. Le délai de livraison varie en fonction de la destination, port en port, mais prend environ 2 à 15 jours pour la plupart de l’Europe.

    – Classification:​ biomasse
    – Conditionnement​: ​vrac expédition / big bags / sacs de 15 kg​ ​
    – Disponible Quantité:​
    ​Actuellement, nous sommes en mesure de fournir chaque année environ 100.000-150.000 tonnes de biomasse dans les expéditions en vrac.
    -Matériel:biomasse Pellet,Buche,bois,plaquettes,copeaux,charbon,grignons​…
    – Qualité:​ ​biomasse premium
    – Conditions de vente:
    – Paiement: Virement bancaire (Maroc-France-Espagne)​ ou L/C​
    – Prix​ ​FOB ​, CIF ou CIP selon les conditionnement d’expédition.
    – Pour un livraison CIP envoyer nous votre adresse complet et exact de l’entrepôt-​
    – Pour un livraison FOB OU CIF envoyer nous le port-

  7. a jacques : le rendement en moyenne est de 3 appelle aussi plus precisement

    le « scop »

    ceux dont vous parlez en air/air sont des pacs bon marchés , une bonne pac air/air delivrant 5 kw thermique vaut 2700 euros (installation comprise) et peuvent delivrer le meme rendement jusqu a -15° et ensuite le rendement descend jusqu a la limite de fonctionnement de – 25° , meme dans le nord de la france , en dessous de -15 il n y a pas bcp de jours , il y en a de plus en plus , c est qu il y a surement une raison a cela…………..

  8. Bonjour à tous. Je souhaite simplement faire remarquer à tous ceux qui parlent de PAC air/air (pour air/eau ou eau/eau c’est différent, le cas de Glaude)que les rendements varient en fonction des conditions extérieures, le COP global de chaque appareil est souvent plutôt entre 2,8 et 2 quand la T° ext est de 0 à -5C°. Ensuite n’oubliez pas qu’il s’agit d’un transfert de chaleur entre l’air ext et int, si vous chauffez vous refroidissez l’air ext et si vous climatisez (PAC réversible en été) vous réchauffez l’air ext, donc si tout le monde utilisait une clim par PAC air/air en été il finirait par faire très chaud à l’ext. Ceci explique en partie pourquoi toutes les PAC n’ont pas les mêmes avantages écologiques et … fiscaux. Passez tous un bon automne c’est le moment d’aller aux champignons.

  9. Sans oublier que l’explosion de ce marché a entraînée une déforestation supplémentaire afin de subvenir à la demande de granulé.

    • L’explosion du marché n’entraine pas la déforestation comme vous le dite c’est encore une idée reçue, je vous signale que certaines études font ressortir une augmentation de la surface forestière en France, de plus les granulés sont issus de déchets de bois qui sans cette utilisation seraient perdu.

  10. Vue comme s’est expliqué le granulé pellet devrait être sain .

    Mais actuellement je ne comprends pas pourquoi nous vendons sur le marché Français est clôtures , des tables , des bordurettes , des chaises et bancs ect en bois autoclave que le bois en moins de trois ans, les bordurettes son pourrie que l’on fait fabrique des chaises bancs et tables que l’on manipule et que nous mangeons dessus avec tous ses produits toxiques pour la santé humaines .
    Chez moi j’ai bannis tous ces produits là, qui est vendu sur le marché depuis longtemps .
    Mes bordures chez moi et bois thermotraité , qui veut dire , s’est du bois qui a été chauffé a haute température , brûlant la cellulose du bois , qui évite la pourriture quand le bois et posé dans ou sur le sol ou dans l’eau , et vous ne vérez jamais de champignons poussé sur le bois thermotraité . Lui assure une longue durée de vie .

    • Tout à fait vrai ! on devrait en finir avec les traitemnts des bois, celà permettrait aussi de les transformer en pellet après valorisation dans les déchetteries.
      Le bois dit « thermotraité » est aussi appelé bois « rétifié ». Il est chauffé dans un autoclave, on procède à sa rétification (ce terme est la contraction de « réticuler », c’est-à-dire modifier les cellules, et de « torréfier », c’est-à-dire cuire) en le chauffant à très haute température (jusqu’à 240 °C) pendant 10 heures dans des fours spéciaux en atmosphère inerte, sans oxygène.
      Le tout est de faire une bonne comparaison du bilan carbone en passant par ce procédé, sachant qu’il faut le chauffer longtemps mais aussi qu’il va durer longtemps…. il y a le pour et le contre.

  11. Une des fonctions régaliennes des Etats, c’est de veiller au bien-être de leurs citoyens.
    Si la qualité des pellets, ou tout autre produit, est aussi bien vérifiée que , par exemple, les prothèses PIP, on n’a pas fini d’être pollués et floués.

  12. Le pellet est sans doute la source d’énergie renouvelable la moins chère du marché par contre, les chaudières sont très chères, encombrantes et il faut de plus, beaucoup de place pour stocker les pellets.

  13. Et comme j’ai une pompe à chaleur, je consomme 1 KwH d’électricité pour en récupérer 4 (rendement saisonnier d’une PAC eau-eau) et au lieu de 0,12 €/KwH, j’arrive à 0,03 €/KwH, soit l’équivalent du bois. Quand il y a moyen, je continue donc à privilégier les PAC.
    Toutefois, la donne risque de changer sous peu, car l’électricité va sans doute fortement augmenté en Belgique.
    Wait and see.

    • M.ou Mme Glaude : le rendement de 4 est celui que l’on vous donne pour la p.A.C quand vous l’achetez mais la réalité est en dessous (à vérifier), comme la consommation énergétique est-elle vérifié car certaines informations commerciales donne des chiffres qui ne tiennent pas compte du système anti gel (par résistance que l’on met pour le givre.Combien de temps de retour sur investissement votre p.a.c et en cas de coupure d’électricité qu’avez-vous pour chauffer vos maison.Une sur-isolation avec VMC double flux (statique) plus un insert est pour moi la meilleur combinaison.

Moi aussi je donne mon avis