Un pacte mondial pour l’environnement bientôt porté devant l’ONU

Une rencontre a été organisée ce 24 juin à la Sorbonne pour défendre un « pacte mondial pour l’environnement ».

Rédigé par Nathalie Jouet, le 26 Jun 2017, à 8 h 55 min

Un mois après le retrait des États-Unis de l’Accord de Paris, des juristes de 40 nationalités différentes et des leaders dans la lutte contre le réchauffement climatique ont organisé une rencontre à la Sorbonne intitulée « Vers un pacte mondial pour l’environnement ». L’objectif de ce projet est de renforcer le droit de l’environnement. Emmanuel Macron s’est également engagé à le porter « dès septembre prochain » devant l’ONU.

Vers un traité international affirmant les grands principes en matière d’environnement

Les promoteurs de ce projet de « pacte mondial pour l’environnement » ont souligné la nécessité et l’urgence d’agir pour assurer à chacun un environnement sain, lors d’une rencontre qui a eu lieu à la Sorbonne ce 24 juin 2017. Outre Laurent Fabius, ancien président de la COP21, d’autres personnalités étaient présentes et notamment Arnold Schwarzenegger, Anne Hidalgo, Nicolas Hulot ainsi que des juristes de 40 nationalités différentes.

sorbonne

Contrairement aux textes internationaux actuels sur l’environnement comme la Déclaration de Rio, qui sont purement déclaratifs, ce « pacte mondial » pourra être invoqué contre les États devant les juridictions. Il reprendra certains grands principes juridiques comme l’accès à l’information des citoyens sur les projets miniers ou industriels proches de chez eux, pour renforcer le respect du principe du pollueur-payeur. L’enjeu est donc d’apporter de nouveaux droits aux citoyens vis-à-vis de l’État, dans les domaines de la santé, la protection de la nature et la lutte contre la pollution.

Emmanuel Macron s’engage à proposer ce pacte mondial à l’ONU

Le pacte mondial pour l’environnement comporte un préambule et 26 articles rassemblant les grands principes du droit international de l’environnement. Ce document a principalement été rédigé à l’initiative du Club des juristes, un groupe de réflexion juridique français. L’ancien secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et Arnold Schwarzenegger, fondateur de l’organisation R20, ont aussi apporté leur soutien à ce projet.

À la fin de cette journée de présentation, Emmanuel Macron a affirmé qu’il fallait « franchir une nouvelle étape après l’accord de Paris » sur le climat signé fin 2015. Il s’est engagé à porter ce texte devant l’ONU « dès septembre prochain ». Une manière de réaffirmer le leadership de la France en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Illustration bannière : le Pacte mondial pour l’environnement – extrait vidéo Youtube – Euronews
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Et pour l’imidaclopide qui sera apparament remis au gout du jour?

Moi aussi je donne mon avis