Oubliez l’immortalité : l’Homme ne pourrait pas vivre plus de 125 ans

Les philosophes, les alchimistes et les amateurs de légendes anciennes peuvent mettre une croix sur leurs rêves (ou cauchemars ?) d’immortalité. Une recherche publiée sur la prestigieuse revue scientifique Nature laisserait entendre que l’Homme ne peut pas vivre au-delà d’un certain âge. La fin d’une recherche débutée il y a des millénaires ?

Rédigé par Valérie Dewerte - De Bisschop, le 7 Oct 2016, à 12 h 50 min

Depuis des millénaires, peut-être depuis que l’Homme a conscience de la mort, il a cherché à devenir immortel. Potions magiques, rituels, recherches scientifiques… Il n’y a pas eu un seul domaine qui n’ait pas été concerné par la recherche de l’immortalité.

L’immortalité : le grand rêve de l’Homme et sa grande désillusion

La peur de la mort et son côté inéluctable ont toujours été des limites que les Hommes n’ont pas pu accepter. Et c’est encore le cas au XXIe siècle.

immortalité, vieille femme, personne âgée

L’équipe du professeur Jan Vijg apporte une bien mauvaise nouvelle pour les personnes en quête d’immortalité : elle ne peut pas exister. Du moins, la recherche dont les résultats ont été publiés dans la revue Nature le 5 octobre 2016 et qui fait déjà débat, tendrait à montrer que l’Homme ne peut pas vivre après 125 ans. La personne la plus vieille que le monde connaisse de manière certaine, Jeanne Calment, est décédée en 1997 à l’âge de 122 ans. Personne n’a battu son record aujourd’hui.

L’âge des super-centenaires a atteint un plafond

Les chercheurs ont étudié l’âge de décès des « super-centenaires », ces personnes âgées de 110 ans et plus. Alors que cet âge n’a cessé d’augmenter entre 1970 et 1990, il aurait atteint un plafond et a commencé à décroître en 1995 et, désormais, la plupart des super-centenaires vivent jusqu’aux alentours de 115 ans. Pour les chercheurs, cette tendance ne devrait pas s’inverser rapidement.

Et l’immortalité alors ? Elle n’existerait donc pas. La probabilité d’atteindre 125 ans, selon les chercheurs, est de 1 sur 10.000… Autant dire quasiment nulle. Mais qu’importe : les Hommes qui rêvent d’immortalité peuvent toujours se tourner vers le transhumanisme et espérer qu’un jour, leur esprit soit transféré dans une machine. Mais cela soulève bien d’autres problèmes et débats…

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




9 commentaires Donnez votre avis
  1. Pas out à fait d’accord… l’article manque de références : « selon les chercheurs » n’est pas une référence ! Pour un article de fond sur le problème de l’immortalité, traité dans toutes ses ramifications, je vous conseille de lire http://sboisse.free.fr/philosophie/immortalite-est-elle-possible.php

  2. Bande de mortels ! Un jour vous comprendrez que pour trouver, il faut chercher !

  3. Absurde.
    Les processus de sénescence sont programmés génétiquement.
    Dans l’avenir les progrès de la médecine et de la thérapie génique permettront une modification des mécanismes liés au vieillissement et nous pourrons devenir virtuellement immortels. La mort ne sera plus une fatalité mais un choix. Nous pourrons ainsi vivre des millénaires pour nous épanouir et toucher à toutes les connaissances de la philosophie et de la science.

  4. En 1984, un homme du peuple Hunza a atterri à l’aéroport de Londres et le personnel a été stupéfait de lire sur le passeport sa date de naissance : 1823 !! ce qui lui faisait donc 161 ans.
    Pourquoi l’immortalité ne serait elle pas possible ? Il n’y a que notre cerveau d’occidental qui nous limite. Acceptons totalement la mort et peut être nous deviendrons pleinement vivant.

  5. Oups correctif il fallait lire : « un homme ne naît pas avec des ailes » et non « elles ».
    Comme quoi une erreur arrive vite .

  6. Bonjour,
    « La probabilité d’atteindre 125 ans, selon les chercheurs, est de 1 sur 10.000… Autant dire quasiment nulle. »
    Hum… j’espère qu’il y a une faute de frappe car 1 sur 10.000 cela fait pour 7 milliards de personnes à peine 700.000 !!!
    700.000 personnes qui vont atteindre 125 ans ?
    Pas très sérieuse comme étude s’il ne s’agit pas d’une coquille.
    Ensuite je ne vois dans l’article que l’homme ne peux dépasser 125 ans malgré les découvertes scientifique à venir.
    Un peu présomptueux pour une étude statistique. Aucun humain ne peux survivre dans l’espace a l’aide de la technologie l’on place en orbite durant plusieurs mois tout un tas de bonhommes.
    Donc par pitié ce genre de titre et d’article « Oubliez l’immortalité : l’Homme ne pourrait pas vivre plus de 125 ans » auraient du utiliser ce titre « Une étude confirme l’impossibilité de l’immortalité naturelle de l’homme ».
    D’ailleurs a ce sujet il y a des années que l’on sait que le vieillissement de la peau première Défense immunitaire devient si fine au alentours de 120 ans qu’elle ne joue plus son rôle et nous condamne a une frontière naturelle de la vie humaine.
    Rien ne dit par contre que les sciences et technologies ne vont pas une fois de plus défier la nature.
    Ne voyez rien de méchant ou agressif dans mon avis il faut juste etre vigilant dans les conclusions (un homme ne nait pas avec des elles mais rien ne l’empeche de monter dans un avion 🙂 ).

  7. S’il s’agit d’une simple observation de statistiques, cette étude ne démontre strictement rien concernant les limites biologiques de l’être humain…
    D’autant qu’il est évident que notre espérance de vie est amoindrie par la pollution et l’hygiène de vie générale que nous connaissons aujourd’hui.

  8. OUF !!! nos enfants et petits enfants peuvent être rassurés : ils n’auront pas à payer nos retraites indéfiniment …

Moi aussi je donne mon avis