OGM – dans quels pays sont-ils autorisés ou interdits ?

Rédigé par Annabelle, le 3 Nov 2013, à 9 h 50 min

OGM, une réglementation très variable d’un pays à l’autre

Même si le Center for Food Safety a réussi à regrouper les pays du monde selon leur législation concernant les OGM, il faut prendre conscience qu’il existe de fortes disparités au sein d’un même groupe.

mais_ogm_5Ainsi, aux Etats-Unis, un OGM sera approuvé après évaluation du ministère de l’Agriculture et validation de la FDA (Food and Drug Administration). En 2004, le comté de Mendocino, en Californie, est devenu le premier comté, et le seul à ce jour, à imposer une interdiction sur la propagation et la culture des organismes génétiquement modifiés.

En Australie et en Nouvelle-Zélande, les aliments contenant plus de 1 % d’OGM, ainsi que les fruits et légumes GM doivent être étiquetés. Les produits raffinés tels que les huiles, sans matériel d’origine GM résiduel (ADN, protéines), les additifs et les plats préparés sur les lieux de vente ne sont pas concernés par cette loi. En 2009, le Parlement de Tasmanie a adopté une loi pour prolonger d’au moins 5 ans le moratoire sur les cultures GM sur son territoire. De cette manière, aucune culture d’OGM ne sera autorisée en Tasmanie avant novembre 2014.

Les Japonais sont farouchement opposés aux cultures génétiquement modifiées, et aucune semence OGM n’est plantée dans le pays. Le soja, le maïs, la pomme de terre, les graines de colza et de coton, ainsi que 30 aliments transformés ou semi- transformés, fabriqués à partir de pommes de terre, de soja ou de maïs doivent être étiquetés.

UnionEuropeenneEn Europe, la mise sur le marché d’OGM est autorisée selon les critères définis par la directive communautaire 2001/18/CE, relative à la dissémination volontaire d’organismes génétiquement modifiés dans l’environnement.

En 2013, le maïs génétiquement modifié MON 810 serait le seul cultivé dans l’Union européenne (essentiellement en Espagne et au Portugal)(1).

L’Allemagne a rebroussé chemin après avoir autorisé la culture du maïs MON810 de Monsanto sur 4000 hectares en 2008. En avril 2009, elle a décidé d’interdire tout OGM sur son territoire, suite aux parutions de 2 nouvelles études luxembourgeoises prouvant l’impact négatif des OGM sur l’environnement.

En France, le Haut Conseil des Biotechnologies fixe le seuil de contamination des cultures ou des produits par des OGM à 0,1 % pour pouvoir faire état d’un produit « sans OGM ». En outre, conformément à la Réglementation européenne, les produits ou les ingrédients OGM doivent être étiquetés, dès que le seuil de 0,9 % est dépassé.

3 trucs pour se passer d’OGM ?

agroécologie Voici 3 gestes à adopter au quotidien pour éviter les OGM !

  • Acheter Bio dans la mesure du possible
  • Regarder les étiquettes des produits avec attention pour voir si le seuil des 0,9 % est dépassé
  • Éviter les produits « à risque » tels que le maïs (farine, sirop, gluten, etc.), le sucre de betterave, le soja (lécithine, protéines, etc.) et le colza.

*

Je réagis

 Sur les OGM :

(1) Selon l’AFP.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

16 commentaires Donnez votre avis
  1. Le debat sur les OGM est un point particulier du débat sur le capitalisme, la mondialisation et l’avenir qu’ils nous préparent. Vous etes un bénéficiaire de la « crise » actuelle? vous serez pour les Ogm et le TAFTA. Si vous etes un citoyen ordinaire doué d’un peu de réflexion, vous rejetterez ces deux m*****s

  2. Bonjour, est-ce que qqun a eu vent de ceci? Est-ce vrai?

    worldnewsdailyreport.com/doctors-confirm-first-human-death-officially-caused-by-gmos/

  3. à l’heure où la permaculture et l’agro-foresterie font leurs preuves de rentabilité, être fier d’être enchaîné aux Monsanto & consorts et de fournir une nourriture carencée en TOUT, c’est, à mon avis et sans offense, refuser très clairement une remise en question. Mon père, horticulteur, a été formé avec les saletés chimiques, et je comprends qu’il soit difficile de remettre en cause tout ce que l’on a appris. Néanmoins, pour bosser avec un biochimiste traînant une expérience de 40 ans dans l’agriculture et l’apiculture, je peux affirmer aujourd’hui que les OGM sont la mort de la nature et de la vie. Comment ferez-vous, Williams475, quand les pesticides et herbicides que vous utilisez forcément (et oui, Monsanto n’est pas fou, rentabilité, rentabilité chérie…) et qui sont juste l’application civile de l’agent Orange, auront tué toutes les abeilles qui pollinisent vos plants ?
    Suis-je bête ! Monsanto a déjà tout prévu en rachetant des sociétés protectrices des abeilles de par le monde. Pour adapter leurs pesticides croyez-vous ? Non, bien sûr que non. Monsanto met à mort toute reine résistante à ses produits de mort aux USA. Non, s’ils rachètent des sociétés apicoles, c’est pour étudier le comportement des abeilles et créer des drones pollinisateurs. Bienvenue dans le monde de Williams475 : quand vos enfants iront étudier la vie des machines dans le jardin… êtes-vous bien sérieux Williams475 ?? Est-ce ce monde-là que vous voulez pour vos enfants ? Avez-vous choisi l’agriculture pour vous retrouver équipé comme un laborantin pour surveiller vos cultures ?
    En tous cas, je vous invite fort à discuter avec les victimes que vous faites. Car malheureusement, vous en faites, vous le premier. De plus en plus de cas de maladies gravement handicapantes sont reliées aux sacro-saints pesticides des cultures, OGM ou non. Vos collègues agriculteurs déclarent cancer après cancer, les sols, les plantes, l’air, les animaux et les hommes meurent de ces produits assassins.
    Je laisse ces éléments à votre bon sens, et vous encourage à aller vérifier mes dires.

  4. heureusement cette annee je peux faire 300 ha de mais ogm ;mon 810 ! il était temps ! c est une formidable avancee que sont les biotechnologies !!! ceux qui sont contre peuvent continuer de bosser avec un cheval ;une charrue et une beche !!!!!!!!!!!!!!

    • Pourquoi ces extrêmes? On peu cultiver sain et surtout SANS OGM sans pour autant utiliser des techniques moyenâgeuses, vous mélangez tout!
      Vous criez victoire pour votre mais OGM? A votre place je ne serais pas fier.
      Quant à moi je dis NON aux OGM et à toutes les m****s qu’on veut nous faire avaler!

    • L’avancee vers la mort ou travailler differemment le champ de façon a l incurver pour empecher son erosion et sauvegarder l humus et donc la biodiversite. William votre genie agricole est neolithique limite

    • Vive William !

  5. Oui aux ogm

  6. Et le coton OGM… d’après mes sources, il représente près de 80 % du marché en France. Et son étiquetage n’est toujours pas obligatoire.

  7. Trancher au-delà des intérêts égocentriques personnels d’une dizaine d’être humains

  8. ne serait-il pas responsable de s’arrêter quelque moment pour observer par toutes les informations récoltés si la direction que le monde prend est judicieuse ou non concernant les soucis d’impact sur la planète , d’impact sur le bien être des personnes et des animaux , ainsi que la position de la conscience morale . Et ensuite agir par un procédé simple : un tableau deux colonnes . Et trancher

  9. (voir par exemple levif.be/info/actualite/sciences/un-champ-de-mais-ogm-en-flandre-contamine-ses-voisins/article-1194817645673.htm)

  10. Non aux OGM

  11. Au 18ème siècle on nous a dit c’est la victoire de l’homme de la chimie, au 19ème on nous a dit c’et la victoire de la physique, au 20ème on nous a dit c’est la victoire de nucléaire, au 21ème on nous dit c’est la victoire de l’OGM. Et bien, chaque fois on découvre les catastrophes faites par la chimie, la physique et la nucléaire, et très bientôt on va découvrir et déplorer les catastrophes irréversibles de l’OGM, et à ce moment-là l’humanité ne se retrouve refuge que dans ces trois pays. Très bien.

    • je ne sais même pas dans quelle mesure ces trois pays sont à l’abris, car beaucoup de cultures non-génétiquement modifiées se retrouvent « contaminées » par les champs ogm voisins, et se retrouvent donc dans les importations de ces pays à leu insu.

    • Vous préconisez donc de n’utiliser ni la chimie, ni la physique, ni le nucléaire ni les OGMs ?
      Position à mon avis compliqué a tenir …

Moi aussi je donne mon avis