Des OGM interdits retrouvés dans des aliments pour animaux

Le scandale a été révélé par Le Monde. Des OGM interdits ont été retrouvés dans des aliments destinés aux animaux et commercialisés depuis la France dans plusieurs pays de l’Union européenne.

Rédigé par Maylis Choné, le 22 Feb 2018, à 11 h 15 min

Les OGM retrouvés étaient des bactéries mortes et génétiquement modifiées. Une pratique interdite en France. Ces aliments ont malgré tout, été distribués dans plusieurs pays européens.

Des OGM interdits pour nourrir porcs, vaches et saumons

C’est une enquête du Monde qui a fait éclater le scandale. Les aliments destinés aux animaux – ruminants, porcs et saumons – contenaient des OGM interdits en France. Plus précisément, ce sont des bactéries mortes et génétiquement modifiées présentes dans la nourriture qui posent problème. Ces dernières étaient censées être une source d’acides aminés pour les bêtes…

fourrage OGM

Pas d’OGM dans ma mangeaoire svp ! © ChiccoDodiFC

Qui est responsable ? Après avoir enquêté, la Direction générale des fraudes (DGCCRF) explique que le géant de l’agroalimentaire japonais Ajinomoto, qui possède deux usines en France, (une à Amiens et l’autre dans la Somme) a commercialisé ce produit en Estonie d’où il a ensuite été largement redistribué en Hongrie, en Italie, en Roumanie, en Lituanie et en Lettonie.

La Commission européenne tente de reprendre le contrôle

« Une fois de plus, malgré les scandales de la vache folle, des lasagnes à la viande de cheval, de la grippe aviaire, les multinationales, avec la complicité de l’Union européenne, continuent de jouer aux apprentis-sorciers au mépris du principe de précaution et du respect du consommateur », explique Suzanne Dalle, de Greenpeace, qui dénonce le manque de traçabilité des aliments et de vigilance des autorités sanitaires.

farine OGM, elevage saumon

Ferme aquacole de saumons © Ranko Maras

De son côté, l’Union européenne tente de reprendre le contrôle de la situation. Elle a alerté les pays concernés : « Étant donné que les produits ne sont pas autorisés, ils sont de facto interdits, donc ils doivent être retirés du marché », a-t-elle indiqué dans un communiqué. Cette « erreur administrative », comme l’explique le groupe Ajinomoto, servira-t-elle de leçon ou restera-t-elle un scandale parmi d’autres ?

Illustration bannière : Je ne veux pas manger du fourrage OGM ! © Sponner
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Quel salmigondis. Aucun « OGM » n’a jamais eu le moindre effet nocif.

    • Seriez-vous le mieux informé sur le sujet ou préférez-vous vous rassurer en faisant l’autruche ?
      Faire confiance aux lobbies c’est les autoriser à continuer leurs pratiques douteuses dans le seul but de faire encore plus de profits en nous enfumant…!

  2. donnez le nom des croquettes!!

Moi aussi je donne mon avis