Que mangent les Français pendant le confinement ?

Avons-nous ou non changé nos habitudes de consommation, alors que nous prenons tous nos repas à la maison depuis le début du confinement ?

Rédigé par Paul Malo, le 10 Apr 2020, à 9 h 49 min

Que retrouve-t-on dans les assiettes midi et soir ? Les habitudes alimentaires des Français ont-elles changé en cette période extraordinaire ?

Davantage de surgelés, et de fruits et légumes

Les temps changent et les habitudes aussi. Plus question de cantines scolaires, de restaurants, de repas au bureau. À chacun, en ces temps de confinement, de mettre la main à l’assiette pour préparer le repas de midi et du soir. Alors qu’est-ce que l’on mange aujourd’hui ? Les premiers temps du confinement étaient inquiétants, avec une véritable ruée sur les produits de première nécessité et sur les surgelés.

Mais une fois les stocks de chacun constitués, que cuisinent les Français au quotidien ? Plus de légumes et de surgelés, si l’on en croit une étude réalisée pour L’Obs par l’institut YouGov(1), selon laquelle 43 % des Français disent acheter davantage de fruits et légumes de saison depuis le début du confinement. Toutefois, 23 % d’entre eux reconnaissent consommer plus de produits surgelés que d’habitude.

Les ventes de bio explosent

habitudes alimentaires français

Les Français redécouvrent le pain au levain – © alexzrv

Contre mauvaise fortune bon coeur ? Étant donné que tous les repas doivent nécessairement se passer en famille à la maison, 61 % des Français disent s’être mis ou remis à la cuisine. Et pour trouver des idées, entre Internet, lives de cuisiniers sur les réseaux sociaux et émissions de télévision, notamment avec Cyril Lignac, les idées ne manquent pas.
Les ingrédients, parfois, si, notamment avec le goût soudain des Français pour le pain fait maison. Mais si les enfants en raffolent, encore faudrait-il pouvoir acheter de la levure et de la farine. D’ailleurs, 63 % des sondés de cette étude YouGov se plaignent d’un manque persistant de farine.

Le bio a aussi de plus en plus la cote, comme le confirme le boom des ventes dans les magasins spécialisés tels que Biocoop, Naturalia, La Vie Claire et Bio C’bon. Selon les chiffres de Biotopia, panéliste en magasins bio, la valeur du panier moyen a augmenté en ce moment de 48 %. Il est passé de 40 à 59 euros depuis la mi-mars. De même, les ventes de bio en grande surface explosent littéralement, avec une hausse de 63 % à la mi-mars par rapport à la même semaine de l’an passé. L’obligation de se métamorphoser en locavore a aussi du bon…

Illustration bannière : Les habitudes alimentaires des Français se modifient avec le confinement – © nikkimeel
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis