Notre-Dame : la filière bois se mobilise

C’est avec effroi que les Français et le reste du monde ont découvert les images de l’incendie qui a ravagé le toit de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris, lundi 15 avril au soir. Bien plus qu’un monument, c’est un symbole qui partait en fumée.

Rédigé par Valérie Dewerte-Debisschop, le 17 Apr 2019, à 9 h 50 min

Pour sauver ce joyau français, très rapidement plusieurs grandes fortunes françaises et étrangères, de grandes entreprises et des banques ont annoncé leur contribution en millions d’euros pour la reconstruction ouvrant la porte à une nouvelle polémique sur les niches fiscales sur le mécénat.

Notre-Dame de Paris – Mobilisation pour reconstruire au plus vite !

Départements et communes de France s’associent aussi à la Mairie de Paris et la région Ile de France en mettant la main à la poche.

Notre-Dame

Le monde entier veut reconstruire Notre-Dame © St. Nick

Emmanuel Macron dans une déclaration l’a assuré : « Je m’y engage, dès demain une souscription nationale sera lancée, et cela bien au-delà de nos frontières. Nous ferons appel aux plus grands talents qui viendront nous y aider.  Et nous rebâtirons Notre-Dame ».

Les anonymes se mobilisent aussi en masse, des cagnottes fleurissent sur Internet et la contribution nationale lancée par la Fondation du Patrimoine comptabilisait déjà 136,3 millions d’euros collectés hier soir, mardi 17 avril premier jour de la souscription, à 21h avec un don moyen à 90 euros. D’après RTL : « près d’un milliard d’euros de dons [sont] déjà promis »(1) !

Comment reconstruire ?

La « forêt », comme on appelait la charpente médiévale de plus de 1000 chênes (une forêt entière) engloutie par le sinistre et laissant paraitre un trou béant dans la nef, sera telle reconstruite à l’identique ?  La charpente et la flèche pourraient-être reconstruite en métal ou en béton comme à Reims et a Saint-Denis.

Notre-Dame

Va-t-on reconstruire la cathédrale à l’identique ? © Anatoli Styf

Pour redonner vie à ce chef-d’oeuvre gothique, la Charte de Venise qui assure la conservation des éléments esthétiques et historiques d’un édifice lors de la reconstruction sera-t-elle appliquée ?

L’ensemble de la filière bois française a annoncé que les meilleures qualités de chêne d’exception seront mises de côtés pour la reconstruction de la charpente. Des propriétaires terriens comme l’assureur Groupama ont offert des chênes centenaires de Normandie pour permettre la reconstruction à l’identique.

Patrice Bernard, délégué général national de la Fédération des Compagnons déclare : « Nous avons les gens, formés et passionnés, pour refaire la toiture de Notre-Dame à l’identique. Mais ce n’est si simple dans la mise en oeuvre ».

Lire aussi : Les chênes risquent de disparaître en France

Même si Emmanuel Macron veut reconstruire Notre-Dame en cinq ans,
l’heure n’est pas encore aux travaux : le site doit être sécurisé et une enquête diligentée pour définir les éventuelles responsabilités.

Illustration bannière : Notre-Dame de Paris en feu – © Remi Mathis / via Wikimedia
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. À 78 ans,même si je ne suis pas 100 % croyant, j’ai eu les larmes aux yeux en regardant brûler ce joyau d’architecture vieux de plus de 8 siècles…. l’élan de solidarité immédiat du peuple Français m’a ému pareil, c’est comme ça que le peuple et le gouvernement devraient travailler ensemble pour le bien du peuple, du patrimoine Français, etc. et pas en se tirant dans les jambes depuis des dizaines d’années comme c’est le cas actuellement !!!!!

Moi aussi je donne mon avis