Sélection film – ‘Le temps des forêts’ : documentaire édifiant sur l’état de nos forêts !

En salle le 12 septembre, Le temps des forêts dresse un état des lieux dramatique de la gestion actuelle des forêts françaises.

Rédigé par Marie Mourot, le 31 Aug 2018, à 8 h 00 min

Comment sont gérées les forêts en France aujourd’hui ? Sont-elles réellement des écrins de nature préservés comme nous le pensons ? Le réalisateur François-Xavier Drouet nous livre un documentaire édifiant sur la sylviculture industrielle et nous montre que d’autres modèles existent pour produire du bois tout en gardant un espace naturel vivant.

Le temps des forêts : un voyage au coeur de la sylviculture industrielle

Arrivé il y a 10 ans sur le plateau de Millevaches en Limousin, une zone boisée à 70 %, François-Xavier Drouet ne connaissait encore rien aux forêts. Au fil du temps, il s’est aperçu que ces monocultures de résineux n’avaient rien de bien naturel et que la biodiversité y était très pauvre. Il a ensuite découvert des dizaines d’hectares coupés à blanc mais aussi des sols et des rivières dévastés par les machines…

En réalisant ce film, il a ainsi voulu comprendre ce système, le questionner afin de pouvoir le remettre en cause et montrer que des alternatives existent. Un documentaire captivant qui mérite d’être diffusé largement afin de toucher le plus de monde possible.

L’affiche du film © KMBO

Quand la « mal-forestation » détruit la biodiversité

Le film part d’un constat très simple : la France n’est pas touchée par la déforestation mais par la « mal-forestation ». En effet, depuis de nombreuses années déjà, la forêt française vit une phase d’industrialisation intensive. Sa gestion est calquée sur le modèle agricole productiviste : mécanisation lourde, monoculture, pesticides

Les cours d’eau sont pollués à cause des engins présents dans les forêts, les sols sont appauvris et la biodiversité sérieusement mise à mal voire complètement absente. Et les forestiers dans tout ça ? Ils ne sont plus que des récolteurs de bois qui travaillent 10 à 12 heures par jour. La souffrance est réelle, même s’ils sont peu nombreux à l’avouer publiquement.

Des alternatives pour garder une espace naturel naturel vivant

Face à ce constat d’une tristesse infinie, Le temps des forêts met également en lumière des alternatives à ce mode de gestion productiviste. Car oui, il est possible de produire du bois pour satisfaire nos besoins tout en préservant l’écosystème.

Un sous-étage important pour assurer l’avenir © Atelier documentaire

Sylviculture irrégulière et continue, création de groupements forestiers citoyens… Les directions prises aujourd’hui définiront les paysages de demain, elles sont donc essentielles et méritent d’être questionnées.

Le mot du réalisateur

« C’est un film de paroles, où les mots interagissent avec le paysage. J’ai voulu m’éloigner de l’esthétique traditionnelle des documentaires naturalistes qui montrent souvent une forêt mythifiée, sublimée, un peu carte postale, qui n’est pas vraiment celle que l’on rencontre au quotidien. Le coeur du film n’est pas la forêt, mais ceux qui la travaillent et le rapport qu’ils entretiennent avec le vivant : la collaboration pour certain, l’opposition pour d’autres. »

La bande annonce du film

« J’ai filmé à hauteur d’homme, en tâchant d’inscrire les personnages dans leur milieu, de montrer les logiques de chacun sans juger. J’espère qu’au terme de ce film, le spectateur ne regardera plus la forêt de la même manière et qu’il saura lire les contradictions qui la traversent. »

Illustration bannière : Le temps des forêts – © Atelier documentaire
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de deux enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis