BoP- MicroSol de Schneider Electric électrise la pyramide

Rédigé par Jean-Marie, le 5 Oct 2014, à 19 h 37 min

BipBop est organisé autour de 3 idées clés :

  • Il faut concevoir une offre dédiée face au manque d’équipement de la « base de la pyramide » et la rendre accessible via de nouveaux canaux de distribution ;
  • Il faut mettre à disposition des ressources financières pour soutenir la création d’entreprises innovantes dans le domaine de l’énergie ;
  • Il faut former des publics jeunes défavorisés ou éloignés pour qu’ils puissent occuper les emplois liésaux  métiers de l’électricité.

Le CEA a aidé à contruire le prototype de la microcentrale sur le site de Cadarache. Une fois les risques et contraintes techniques évalués, un second prototype, installé en Afrique, va servir  évaluer si les futurs utilisateurs de la centrale réagissent positivement et à estimer la dimension financière du projet à l’échelle mondiale. En impliquant des starts-ups et des PME, Schneider espère que MiCROSOL leur ouvrira plus facilement de nouveaux marchés.

Schneider Electric projette de démarrer la phase de commercialisation de MiCROSOL dès 2015.

Cette micro-centrale solaire thermodynain-diya-schneider-electricmique n’était pas la première réalisation d’inclusive busines de Schneider Electric ; en février 2010 à New-Delhi, le groupe avait présenté  une solution innovante d’éclairage « fiable, modulaire et abordable », appelée In-Diya.

In-Diya est une lampe à LED basse consommation conçue spécifiquement pour les populations qui n’ont peu ou pas accès à l’électricité.

Cette lampe à LED basse consommation peut s’adapter à bien des usages car elle peut fonctionner avec trois sources d’énergie : l’énergie solaire, le réseau électrique, l’énergie solaire et une batterie rechargeable externe.

*

Je veux témoigner

Sur le même thème :

consommation-collaborative-mosaique

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Le problème de l’Afrique et des pays du tiers monde c’est qu’ils n’ont pas de personnel formé à ce genre de technique, on le voit tous les jours, des dons de matériel sophistiqué à l’abandon faute de personnel formé et de pièces de rechange.
    Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs comme on dit.

    • C’est pourquoi Schneider Electric a aussi lancé l’initiative  » Schneider teachers », qui fonctionne pas mal avec ses retraités …
      teachers.schneider-electric.org/index.php?lang=fr
      Ce n’est pas la panacée, mais ca va dans le bon sens.

Moi aussi je donne mon avis