Comprendre la biodiversité – Vie et mort d’une mare naturelle

Une mare est un milieu particulièrement riche en biodiversité et vraiment intéressant à bien des niveaux. Beaucoup sont créées par la main humaine – ce qui est une bonne chose – mais ce n’est pas le cas de toutes. Savez-vous comment se forme et disparait une mare naturelle quand on n’intervient pas ?

Rédigé par Julien Hoffmann, le 27 Mar 2019, à 8 h 10 min

La formation d’une mare naturelle n’est pas un mystère à priori… Mais son cycle de vie vaut le coup d’y jeter un oeil ne serait-ce que pour mieux comprendre quel enjeu il y a à en concevoir une chez soi !

Qu’est-ce qu’une mare naturelle ?

Les mares sont souvent confondues avec les étangs. Il est vrai que la différenciation entre les deux n’est pas chose aisée et que l’écart qui les sépare est parfois très ténu. Quoi qu’il en soit mares comme étangs sont des écosystèmes naturels ou artificiels particulièrement abondants dans notre paysage : on en compte 1 million en France.

mare naturelle

Petite mare naturelle © Bildagentur Zoonar GmbH

On distingue une mare naturelle d’un étang par sa superficie plus petite, comprise entre 1m² et 5.000m² et d’une profondeur souvent inférieur à deux mètres.

Importance d’une mare, naturelle ou non

Leur grande importance a été démontré sur les trois plans écologique, social et économique. Ainsi les plans d’eau hébergent une énorme biodiversité, souvent plus importante que celle des autres milieux aquatiques.

La grande diversité de ces petits milieux aquatiques est aussi directement liée à une grande diversité d’usage d’une haute importance sociale et économique. Une multitude d’acteurs professionnels sont directement concernés par les mares (abreuvement du bétail, lutte contre les inondations, etc.) auxquels s’ajoutent le monde de l’éducation et même le grand public amateur de nature (création collective d’une mare, sensibilisation des enfants aux milieux aquatiques, etc.).

Naissance de la mare naturelle

S’il fallait être réducteur, on pourrait dire que tout ce qui forme un trou peut devenir une mare. Mais ce n’est pas forcément évident de comprendre comment se forme naturellement un trou suffisamment « étanche » pour que de l’eau s’y accumule et permette à toute une vie de s’y épanouir.

Mare naturelle en plein champ © Jasper Suijten

Souvent, ce sont des événements naturels qui sont les principales sources de l’apparition d’une mare dans la nature :

  • chute d’arbres déracinés
  • glissements de terrain
  • dynamique des fleuves, notamment lors de crues exceptionnelles
  • formation de dolines (effet de siphon où la terre s’engouffre dans un sous-sol creux formant une cuvette)
  • retrait des glaciers
  • érosion par l’eau ou le vent sur des périodes plus ou moins longues
  • surface au sol pas uniforme ni de la même matière
  • volcanisme

Mort d’une mare naturelle

Toute mare en milieu naturel a une durée de vie qui est comptée. Vous imaginez bien que, selon la taille, cela va prendre plus ou moins de temps, mais c’est là un phénomène inévitable.

Le vieillissement d’une mare (on appelle cela « l’atterrissement ») est dû à une accumulation de matières organiques qui fait que le plan d’eau se remplit au fur et à mesure du temps. Cette matière organique a plusieurs origines et se partage entre les déchets produits par les organismes y vivant et tout ce qui peut être amené de l’extérieur (feuilles, terre poussée par le vent, etc.).

La profondeur de la mare va donc continuellement diminuer et il en va de même pour son pourtour qui peu à peu va être colonisé par la végétation. Cet atterrissement continue jusqu’à la transformation de la mare en marais ou marécage, puis en forêt.

Et nos mares artificielles dans tout ça ?

Il faut bien dire qu’aujourd’hui la majorité des créations de mares est liée à l’activité humaine, ce qui influence grandement leur cycle de vie et de mort à travers un entretien régulier ou une dégradation accélérée.

mare naturelle

Mare artificielle © Jeanie333

Nous avons, comme bien trop souvent, tendance à aménager quelque chose de « beau » ou d’utile, mais la notion reste très subjective et ce n’est pas forcément ce dont la nature a besoin.

Les mares, en l’occurrence, vivent différents stades de leur naissance à leur mort et chaque stade a son importance pour une certaine biodiversité… Laisser de la place à la nature nécessite définitivement de se remettre tout le temps en question !

Illustration bannière : Mare naturelle – © Rusya00
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis