En manque de déchets, la Suède en importe !

Rédigé par Annabelle, le 23 Dec 2012, à 17 h 08 min

Alors que l’on se félicite du progrès du recyclage en France, un voisin européen lui est tellement irréprochable qu’il manque d’ordures ! La Suède recycle à tel point qu’elle va devoir importer des déchets afin de faire tourner ses usines d’incinération. Incroyable, non ?

La Suède doit importer 800 000 tonnes de déchets

Tandis qu’en France, on ne recyclait que 60 % de nos déchets en 2008(1), la Suède se présente comme un véritable champion du monde du recyclage. A peine 1 % des ordures ménagères suédoises finit dans les décharges ! C’est infime comparé aux 38 % en moyenne en Europe… Alors, où est le problème ?

Eh bien, aussi étonnant que cela puisse paraître, à force de recycler, la Suède manque d’ordures pour faire tourner ses incinérateurs. En effet, le pays valorise ces déchets en les utilisant comme combustibles.

L’incinération des ordures assure ainsi 20 % du chauffage urbain dans le pays, soit plus de 800 000 foyers. L’incinération des ordures produit également de l’électricité, qui alimente 250 000 foyers.

Le pays se retrouve donc face à un drôle de phénomène : ses incinérateurs ultrapuissants ont une capacité d’incinération allant bien au-delà de la quantité de déchets produite. La ville de Stockholm n’a eu donc d’autre choix que d’importer des ordures – principalement de son voisin norvégien – afin de ne pas faire fonctionner les usines à perte.

Incinération des déchets  – le saviez-vous ?

En France, l‘incinération  représente  environ 35 % de l’élimination des déchets  : la  récupération d’énergie a progresse et représente 33 % du total en 2006, contre 28 % en 2000. La part de l’incinération sans récupération d’énergie est de 1,6 % en 2006, contre 4,4 % en 2000.
La mise en décharge reste le principal mode d’élimination des déchets et concerne 37 % du total en 2006, contre 43 % en 2000. La part du compostage, de la méthanisation et du recyclage est passée de 25 % en 2000 à 29 % en 2006.

(1)Tous déchets confondus, chiffre Insee ; source : Le Monde

*

Je réagis

Sur le recyclage et les déchets :


Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

10 commentaires Donnez votre avis
  1. Cet article m’etonne un peu… Habitant en Suede depuis quelques annees, j’ai pu me rendre compte que les suedois ne sont pas vraiment pro recyclage, ce qui, pour la Belge que je suis, est assez frustrant (le recyclage est obligatoire en Belgique): bon nombre de menages jettent tout leurs dechets dans la meme poubelle et, bien souvent, les entreprises n’encouragent pas leurs employes a recycler (mon lieu de travail, par exemple, mets a disposition des poubelles speciales pour les differentes ordures mais tres peu les utilisent et aucun controle n’est effectue). La Suede, et les pays nordiques en general, sont souvent cites en exemples, mais le vivant de l’interieur, c’est souvent loin d’etre aussi rose…

  2. je veux exporter des dechets recyclés je suis Gabonais et j’ai une entreprise de colecte des ordures je vx fair aussi dans le recylage

  3. “ses incinérateurs ultrapuissants ont une capacité d’incinération allant bien au-delà de la quantité de déchets produite.” J’ai cru comprendre que cela a également posé des problèmes chez nous en ce fait que les incinérateurs prévus grands n’avaient pas assez à “manger” et qu’il fallait donc les alimenter avec le résultat du tri. On triait à la source et ensuite les camions allaient tous à l’incinérateur qui était prévu pour trop grand (et qui ne peut fonctionner avec presque rien). Alimenter l’Ogre, mais quand on prévoit de ne faire qu’incinérer, on arrive à une impasse !!

  4. Bonsoir,
    Qu’est-ce que l’on attend en France pour faire la même chose :
    au lieu de nous taxer sans cesse. Messieurs au Gouvernement prenez des initiatives valorisantes chauffer les HLM , piscine, monuments publics etc… cela réduirait la note de chauffage en faisant une action utile.
    Salutations

  5. alys les 37% c’est dans quel pays en France ou celui de la suède?

  6. je souscris aussi au DECHETHON tel que proposé par Isabelle

  7. salut, c’est bien dit mais pour ma part,il faudra voir l’impact dans le contexte Nordique. Sinon nous au Burkina faso nous importons des déchets avec l’arrivée massive de compagnies extractives de l’or par l’utilisation de la cyanure qui est un produit dangéreux

  8. 37 % en 2006?! je n’aurais jamais pensé… et aujourd’hui en 2012?

  9. Autrement, pour venir en aide à nos voisins nordiques, organisons un DECHETHON et envoyons leur tous nos déchets en trop! ” Si ça fait plaisir et que ça débarasse…”;)

  10. Un exemple à suivre! Comme quoi, ce qu’on nous présente comme un problème terrible peut ne pas en être un du tout et réciproquement, selon les choix politiques et les moyens dont on se dote…A réfléchir aussi pour le nucléaire!

Moi aussi je donne mon avis