Mange-t-on vraiment une guêpe morte quand on mange une figue ?

Saviez-vous que la figue n’était pas un fruit à proprement parler ? Encore plus étonnant : saviez-vous aussi que manger une figue revient à ingérer les restes d’une guêpe ? Explications.

Rédigé par Cecile, le 10 Aug 2022, à 11 h 06 min
Mange-t-on vraiment une guêpe morte quand on mange une figue ?
Précédent
Suivant

Quel plaisir de croquer dans une figue tout juste cueillie ! Et quel plaisir également de préparer de délicieuses recettes avec des figues… Un délice plus rare cet été 2022, en raison de l’importante sécheresse qui met à mal les récoltes en cours et à venir. Bien que le figuier soit résistant au manque d’eau, les conditions météorologiques actuelles ne lui sont pas favorables et bien des figues tombent au sol avant leur maturité. Des figues qui ne sont d’ailleurs pas vraiment des fruits, mais des fleurs un peu particulières…

Les figuiers produisent des fleurs inversées

En effet, les figuiers ne donnent pas naissance à des fruits de la même manière que les poiriers par exemple, car leur floraison se fait de façon inversée. Les fleurs du figuier poussent à l’intérieur d’une poche rigide. Une floraison qui a lieu au printemps et en été, et qui est donc en quelque sorte invisible, puisque les fleurs sont cachées à l’intérieur des figues en formation. Des figues qui arrivent à maturité dès l’été ou en automne, en fonction des variétés.

Les petits filaments qui se trouvent à l’intérieur de la figue sont donc des fleurs, qui une fois fécondées vont créer un fruit, comestible. À l’intérieur d’une figue se trouvent ainsi plusieurs fruits ! Pour ce faire, la figue doit être pollinisée. Une pollinisation qui est effectuée par un insecte blastophage.

La pollinisation du figuier

Le rôle essentiel de la « guêpe du figuier »

Pour comprendre comment se produit la pollinisation d’un figuier, sachez déjà que nos figuiers domestiques existent sous deux formes : les figuiers femelles et les figuiers mâles, dits aussi caprifiguiers. En juillet, la femelle de l’insecte blastophage, la fameuse « guêpe du figuier », entre dans l’une des figues d’un figuier mâle pour y pondre ses oeufs. Les larves peuvent alors passer l’hiver bien protégées dans la figue mâle, avant de se transformer en insectes au printemps. Des insectes mâles et femelles, qui se reproduisent dans la figue. 

Ensuite, seules les femelles vont quitter la figue, tandis que les mâles, nés sans ailes, vont creuser des tunnels leur permettant de s’évader. En sortant, les femelles vont frotter leurs ailes aux fleurs mâles qui se trouvent en général en haut de la figue. Elles seront alors couvertes pollen. Tandis que les mâles sont condamnés à mourir dans la figue du caprifiguier, les femelles peuvent donc s’enfuir avec du pollen, en direction des figues de nos figuiers domestiques, qui eux produisent des figues comestibles.

La guêpe qui entre alors dans la figue va donc permettre la pollinisation de la figue femelle. Mais en traversant la coque, elle perd ses ailes et ne peut en ressortir. Elle ne peut pas à nouveau pondre dans la figue, car les fleurs, différentes de celles du caprifiguier, possèdent des pistils plus longs qui l’en empêchent. Tant mieux, car sinon les figues des figuiers femelles ne seraient plus comestibles !

La guêpe du figuier, insecte blastophage

Que devient alors la femelle blastophage venue apporter le pollen à l’intérieur de la figue comestible ? Des enzymes la transforment en protéine. Il est donc juste de dire que manger une figue revient à ingérer une guêpe, même si en réalité, les restes de l’insecte se sont totalement dissous pour enrichir la figue, également riche en magnésium, calcium et fibres !

Ce processus de pollinisation donne donc des fruits comestibles uniquement sur les figuiers femelles, les figuiers domestiques. Quant aux figuiers mâles, dits « caprifiguiers » ou « figuiers sauvages », ils ne produisent donc que des figues non comestibles. Comment faire la différence entre les deux ?

Comment savoir si un figuier est mâle ou femelle ?

Pour distinguer un figuier mâle d’un figuier femelle, observez bien le moment où les figues se forment. Un arbre portant des figues entre avril et mi-juillet a plus de chance d’être un figuier mâle, contrairement aux figuiers couverts de figues en été, probablement femelles. Et si votre figuier porte des figues en hiver, c’est alors certain qu’il s’agit d’un arbre mâle.

Si les figuiers femelles produisent donc des figues comestibles, les figuiers mâles ont un réel rôle. Car seules leurs figues sont productrices de pollen. Durant l’hiver, ce sont aussi les caprifiguiers qui abritent les insectes blastophages, qui parasitent alors totalement leurs figues. Celles-ci finissent par tomber au sol sans jamais arriver à maturité et il n’existe aucun moyen de les rendre comestibles.

Insecte blastophage dans une figue

Une guêpe blastophage morte dans une figue. ©Shutterstock.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis