L’obésité pendant la grossesse augmente le risque d’épilepsie chez l’enfant

Le surpoids ou l’obésité durant le premier trimestre de la grossesse accroît le risque d’épilepsie chez l’enfant à naître, comme le rapporte une récente étude suédoise.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 5 Apr 2017, à 9 h 45 min

Une étude menée auprès d’1,4 million enfants suédois démontre que le risque d’épilepsie est plus élevé chez ceux dont la mère était en surpoids ou en situation d’obésité lors de la grossesse. Le poids de la mère a ainsi de nombreuses conséquences sur la santé du nouveau-né.

L’IMC maternel détermine le risque d’épilepsie chez l’enfant

Une étude menée en Suède et publiée le 3 avril 2017 dans la revue médicale JAMA Neurology, montre que le risque d’épilepsie est plus élevé chez les enfants de mère en surpoids ou obèse durant la grossesse. Cette étude, qui a été réalisée entre 1997 et 2011, indique que le risque d’épilepsie était 11 % supérieur chez ceux dont la mère était en surpoids ou obèse durant le premier trimestre de la grossesse par rapport aux enfants nés de mère de corpulence normale.

obésité

© Kletr Shutterstock

Il apparaît également que plus l’indice de masse corporelle (IMC) est élevé, plus ce risque augmente pour l’enfant. Les enfants dont la mère présentait un IMC compris entre 30 et 35 ont vu leur risque augmenter à 20 %. Ce dernier grimpe à 40 % pour ceux dont la mère avait un IMC entre 35 et 40, et à 80 % lorsque l’IMC est supérieur à 40.

Obésité ou surpoids pendant la grossesse : comment expliquer leur lien avec l’épilepsie ?

Dans un commentaire de l’étude, le Dr William Bell, du département de neurologie de l’université d’état d’Ohio (États-Unis), précise que l’obésité cause une inflammation chronique de l’organisme. « Cet état, ainsi que les facteurs génétiques, pourrait créer un environnement intra-utérin anormal, ce qui contribuerait au développement de complications maternelles, périnatales et postnatales », indique-t-il pour expliquer l’impact négatif de l’obésité.

Les auteurs de l’étude expliquent que les causes de l’épilepsie chez l’enfant peuvent être nombreuses. Cependant, le Dr William Bell rappelle que les femmes en surpoids ne devraient pas prendre plus de 11,5 kg pendant leur grossesse, et plus de 7 kg pour les femmes obèses. Il est tout à fait possible de réaliser des exercices physiques durant la grossesse en cas de non contre-indication, comme l’affirme le neurologue américain.

Illustration bannière : Femme enceinte – © Olga Max Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis