Candidats, les Français rêvent d’une agriculture plus verte !

Une étude Ifop parue le 14 mars éclaire les souhaits des Français en matière d’environnement. Les personnes interrogées souhaitent massivement revenir à une agriculture plus respectueuse de l’environnement.

Rédigé par Maylis Choné, le 16 Mar 2017, à 10 h 10 min

Revenir à une agriculture respectueuse de l’environnement est un souhait partagé par 90 % des Français. À quelques semaines des élections présidentielles, la question mériterait d’être abordée par les candidats.

Une agriculture verte au coeur des préoccupations des Français

90 % des sondés souhaitent une transition environnementale et alimentaire et une réorientation des subventions vers le bio. Le sondage mené par l’institut Ifop et publié mardi 14 mars permet de comprendre l’intérêt que les Français portent à leur agriculture et à l’environnement. Il semble que leur volonté de respecter et de protéger la nature les incite à choisir cette voie plus verte.

En d’autres termes, les 1.000 personnes interrogées aimeraient que l’agriculture de notre pays s’oriente davantage vers des techniques moins nocives pour la terre et les animaux  : la surexploitation des sols, la pollution des eaux par les engrais, les animaux élevés en batterie, c’est terminé ! Aujourd’hui ce sont les aliments sains, locaux, et les structures paysannes bios plus petites qui remportent les suffrages.

agriculture plus  verte

Un programme pour les présidentielles

L‘agriculture biologique concerne aujourd’hui 6 % des exploitations. Le sondage révèle une volonté d’atteindre les 20 % d’ici 2022. Les exploitations de plus de 1.000 bêtes ? 67 % des interrogés n’en veulent plus. Les pesticides ? Les Français aimeraient les voir interdits progressivement d’ici 2025

Dans cette enquête, les agriculteurs, qui représentent 3 % de la population n’ont pas été consultés. Une erreur ? Pas forcément si l’on considère que l’avis des Français – toutes professions et toutes classes sociales confondues – permet de mieux comprendre les aspirations générales. Plusieurs associations d’agriculteurs et de défense de l’environnement se sont appuyées sur cette étude pour présenter, mercredi 15 mars, leurs doléances aux candidats aux élections présidentielles.

Illustration bannière © Fotokostic – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis