Les chiens aussi apprennent pendant leur sommeil

Le sommeil des chiens comme celui des humains est important tant pour le repos du corps que pour fixer les apprentissages acquis durant la journée. Une étude a approfondi le sujet.

Rédigé par Maylis Choné, le 23 Oct 2017, à 11 h 15 min

Les chiens aussi ont besoin de sommeil. Il ne s’agit pas seulement pour eux de se reposer, mais également de fixer dans leur mémoire les apprentissages et les acquis de la journée.

Que se passe-t-il pendant le sommeil d’un chien ?

Des chercheurs européens ont mené une étude publiée le 11 octobre 2017 sur le site Scientific Reports sur le sommeil des chiens(2). On connaissait déjà quelques rudiments du sommeil des canidés, mais on ne savait pas encore exactement tout ce qui se passait dans leur cerveau lorsqu’ils dormaient.

Comme chez les humains, les chiens connaissent différentes phases de sommeil : un sommeil léger (appelé aussi le non-rapid eye mouvement, sans activité oculaire) pendant lequel le cerveau émet encore une grande activité. Il est alors facile de le réveiller. Vient ensuite une phase de sommeil plus profonde, qui va permettre au sujet d’entrer par la suite dans le sommeil paradoxal ou sommeil REM (rapid eye mouvement).

Dormir est bon pour la mémoire des chiens aussi ! © Monica Martinez Do-Allo

Que se passe-t-il dans le cerveau des chiens ?

Pendant l’étude, les chercheurs ont voulu savoir si les fuseaux de sommeil jouaient chez les chiens le même rôle que dans le sommeil des humains. Ils ont ainsi appris deux choses aux chiens hongrois : « sit » et « lie down » (soit assis et couché). À la fin de cette séance d’apprentissage, les chiens ont dormi et les scientifiques ont pu alors analyser leur activité cérébrale pendant trois heures.

« Le nombre de fuseaux de sommeil par minute était plus élevé dans des conditions d’apprentissage et chez les chiennes, ils étaient liés à une augmentation des performances« , détaille un chercheur. On sait aussi maintenant « qu’ils sont reliés à la mémoire et caractérisés par un dimorphisme sexuel à l’instar des humains« . Concrètement, grâce à une électroencéphalographie, les scientifiques ont découvert que les fuseaux de sommeil des chiens oscillent entre 9 et 16 Hz durant la phase de sommeil non-REM.

Un chien qui dort est donc un chien qui apprend !

Illustration bannière : Chien qui dort confortablement – © fongleon356
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis