Le radar de passage piéton bientôt testé en France

Un nouveau dispositif actuellement testé dans le sud de la France sera mis en place dès janvier 2017 à Calais.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 12 Dec 2016, à 9 h 50 min

Le principal objectif de ce radar est d’encourager les automobilistes à respecter les piétons. Cet outil de contrôle vient compléter la large panoplie de dispositifs destinés au respect du code de la route. Les automobilistes ne cédant pas le passage aux piétons souhaitant traverser la chaussée seront donc désormais sanctionnés.

La ville de Calais sera la première à tester le nouveau radar

Après les radars de vitesse, de feux tricolores et les radars tronçon, la dernière innovation en matière de sécurité routière sera testée à Calais. En effet, le radar pour passage piéton aura un fonctionnement simple mais différent de ceux présents en France. L’infraction ne sera pas matérialisée par une photographie mais une courte vidéo.

L’appareil sera fourni par la société AFS2R, spécialisée dans les technologies liées à la sécurité routière. « Notre appareil s’appuie sur trois algorithmes : l’un détecte la présence de piétons, l’autre enregistre la vitesse de la voiture et sa plaque d’immatriculation et un troisième établit une corrélation entre les deux pour savoir si la situation risque d’être conflictuelle », explique Michaël Sdika, le directeur commercial de AFS2R.

radar-pieton

Un outil de sensibilisation avec un vrai pouvoir dissuasif

Les vidéos enregistrées par le radar sont transmises à l’agent de police à distance, qui décide de verbaliser ou non, selon les cas. Les algorithmes du radar repèrent les éventuelles infractions et le policier les valide. La sanction pour ce type d’infraction est de 135 euros et jusqu’à 4 points de retrait sur le permis de conduire. Le nouveau radar sera mobile, pour ne pas habituer les automobilistes et mieux surprendre.

Durant l’année 2015, près de 463 piétons sont morts sur la route. Cet outil devrait donc permettre de sensibiliser davantage les automobilistes au respect du code de la route. La ville de Calais souhaite notamment s’en servir comme outil de prévention à la sortie des écoles. Un dispositif similaire a déjà été mis en place au Canada et sanctionne actuellement 1 automobiliste sur 100 qui ne cède pas le passage aux piétons.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. Ce qu’est dommage ce qu’encore une fois on investit beaucoup trop d’argent dans le domaine de la sécurité routière pour quelques dizaines/centaines de morts qu’on peut éviter alors. Si on investissait cette même somme sur l’environnement on y gagnerait bien plus. L’environnement devient aussi une question de santé publique et plus seulement d’écologie…

  2. Bonjour
    bonne initiative , la vidéo , avec elle on pourra voir les comportements des voitures assassines, mais également les piétons qui font n’importe quoi
    je suis chauffeur de bus scolaire , et je vois tous les jours des comportement assassins ,
    des excès de vitesses et des dépassement sur des zones limité à 30kms/h proche des écoles
    la présence de ces radars spéciaux sera donc une très bonne chose, ceux qui respecte parfaitement ces zones n’on rien à craindre
    seuls les assassins de nos enfant serons sanctionné
    Patrick

  3. Avec l’arrivée prochaine des voitures autonomes, de l’argent jeté par les fenêtres…

  4. Qui définit quoi ? sur quels critères cette nouvelle pompe à fric va-t-elle fonctionner ? car si le piéton traverser alors que le feu est au vert, expliquez nous quand les voitures pourront circuler ! c’est de pire en pire.
    Je suis tout à fait d’accord pour sanctionner les chauffards, mais alors faites qq chose pour sanctionner les conducteurs alcooliques, les drogués, les sans permis, ainsi que les piétons irrespectueux des règles de savoir-vivre etc… parce que les comportements ne s’arrangeront pas avec ce type de méthode reposant sur des sanctions arbitraires et subjectives.
    Plus l’état prend les gens pour des cons, et plus ils le deviendront. On commence en mesure les effets depuis qq années et cela n’a rien de positif. Mais il est vrai qu’il est plus facile de manipuler une foule d’abrutis que des individus éveillés voir érudis… la france est un pays de plus en plus merdique et j’ai honte pour ceux qui sont morts défendre ce pays dont les descendants ne méritent pas du tout le privilège d’y vivre.

  5. Encore un système bête et méchant dont le but encore un fois de faire du fric, si il y a des automobilistes qui refusent la priorité aux piétons sur les passages protégés, il serait bon aussi que ces dit piétons respectent le code du piéton et s’octroient pas tous les droits, surtout lorsque l’on voit ces gens la, le téléphone vissé à l’oreille ou entrain de taper un texto et s’engager sur un passage protégé en courant, alors qu’une voiture et à moins d’un mètre du dit passage, je ne connais beaucoup d’automobilistes capable de s’arrêter sinon de faire le grand écart, la route se partage et les piétons on peut être des droits mais aussi des devoirs, le devoir d’être attentif quand ils traversent sur un passage protégé et de ne pas s’octroyer tous les droits.

Moi aussi je donne mon avis