Le Nutella accusé d’être cancérigène, Ferrero réplique

Le géant italien du chocolat, le mondialement connu Ferrero, a subi une attaque en règle de la part de l’Agence européenne de la sécurité alimentaire (EFSA). Elle a qualifié, en mai 2016, l’huile de palme d’être cancérigène. L’huile de palme étant l’un des ingrédients principaux du Nutella, le produit phare de Ferrero, le groupe d’Alba ne pouvait pas rester silencieux. Il nie tout en bloc et a expliqué ses arguments dans un spot publicitaire.

Rédigé par Hugo Quinton, le 17 Jan 2017, à 9 h 50 min

Le géant italien du chocolat, le mondialement connu Ferrero, a subi une attaque en règle de la part de l’Agence européenne de la sécurité alimentaire (EFSA). Elle a qualifié, en mai 2016, l’huile de palme d’agent cancérigène. L’huile de palme étant l’un des ingrédients principaux du Nutella, le produit phare de Ferrero, le groupe d’Alba ne pouvait pas rester silencieux. Il nie tout en bloc et a expliqué ses arguments dans un spot publicitaire.

L’huile de palme cancérigène, donc le Nutella aussi ?

Ce n’est pas la première fois que Ferrero défend l’huile de palme, et pour cause : le groupe en consomme 180.000 tonnes par an, soit 0,3 % de la production mondiale, essentiellement pour son Nutella. L’industrie de l’huile de palme étant accusée de favoriser la déforestation, Ferrero avait déjà mis en avant dans une publicité son programme pour une huile de palme respectueuse de l’environnement.

Pour rappel :  les scandales liés à la production d’huile de palme

Cette fois, c’est l’EFSA qui s’attaque à ce produit controversé. Selon une étude publiée en mai 2016, l’huile de palme pourrait être cancérigène, ajoutant une corde à l’arc des détracteurs. Mais l’EFSA n’a pas de pouvoir de réglementation et n’a pas, non plus, émis un avis concernant la consommation du produit. La Commission européenne pourrait toutefois être appelée à légiférer concernant l’huile de palme et si elle venait à l’interdire, Ferrero devrait changer la recette du Nutella.

« Le Nutella n’est pas cancérigène » clame Ferrero

Dans la publicité tournée dans son usine d’Alba où est produit le Nutella, Ferrero dénonce « une campagne injuste de dénigrement de l’huile de palme » et défend son produit phare, le Nutella. Selon Ferrero, l’huile de palme est irremplaçable dans la recette de la pâte à tartiner, puisqu’elle lui donne sa texture. Mais outre changer la texture, remplacer l’huile de palme coûterait cher au groupe qui devrait en répercuter les frais sur le prix de vente.

Prenez connaissance des chiffres de la consommation de Nutella en France et dans le monde grâce au Planetoscope

L’argument principal de Ferrero est toutefois d’une autre nature : l’huile de palme serait cancérigène, selon l’EFSA, dès lors qu’elle est chauffée à plus de 200 degrés, température à laquelle se forment les molécules considérées comme dangereuses. Ferrero, sans donner de degrés, déclare ne jamais faire chauffer l’huile de palme à ces températures, ce qui rendrait, de fait, l’huile de palme du Nutella inoffensive.

Illustration bannière : Rayonnage de pots de Nutella – © SUKIYASHI Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis