La qualité du sperme des Occidentaux se dégrade

Les hommes occidentaux produisent du sperme dont la qualité ne cesse de se dégrader. Une étude récente basée sur des travaux menés entre 1973 et 2011 permet de mieux comprendre la diminution de la fertilité dans les pays riches.

Rédigé par Maylis Choné, le 28 Jul 2017, à 10 h 55 min

Une étude publiée dans le magazine Human reproduction a pris en compte les données de 50 pays sur le sperme des hommes. Il en ressort que le taux de fertilité des hommes occidentaux est alarmant.

Une baisse inquiétante de la qualité du sperme

Les résultats de l’étude se basent sur les données de près de 50 pays. Les chiffres sont inquiétants en ce qui concerne les Occidentaux : entre 1973 et 2011, le taux de qualité du sperme a baissé de près de 52,4 %. L’étude indique également que la quantité des gamètes masculines est en baisse de 59,3 %. Les travaux menés portent sur 7.518 études, dont les chercheurs ont extrait 185 travaux portant sur 42.935 hommes. Ces derniers ont fait des prélèvements de sperme entre 1973 et 2011.

Ces résultats font écho à une étude publiée en 2012 qui pointait déjà les problèmes de fertilité des hommes. Cette baisse n’est donc pas une surprise. Déjà en 2012, les chercheurs montraient que la concentration en spermatozoïdes du sperme avait baissé d’un tiers entre 1989 et 2005. Chez un homme de 35 ans, le nombre de spermatozoïdes est passé de 73,6 millions/ml à 49,9 millions/ml en moyenne en 17 ans.

sperme

© LDWYTN

Les produits chimiques en cause dans la baisse de fertilité

Pour enrayer cette tendance, il faudrait pouvoir cerner les causes afin de prévenir les graves problèmes de fertilité auxquels sont confrontés les hommes nés et vivant aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Europe. En effet, les hommes originaires d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud ne rencontrent pas ce type de problème. 

Perturbateurs endocriniens, produits chimiques, pesticides, composants de cosmétiques… sont autant de pistes possibles pour mieux comprendre cette baisse de la qualité du sperme année après année. Tous ces agents chimiques perturbent le système hormonal. Les chercheurs expliquent également que l’obésité, la sédentarité, le stress, le tabagisme sont des facteurs nocifs pour les gamètes des hommes.

Illustration bannière : Spermatozoïdes – © medistock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Pas grave il y a les migrants pour le renouvellement

  2. excellente nouvelle, vu que le parasite humain a envahi la totalité de la terre et qu’il est en surpopulation…

Moi aussi je donne mon avis