Une nouvelle appli pour tester la qualité du sperme

De plus en plus de couples rencontrent des problèmes de fertilité. Dans de nombreux cas, le problème réside dans la qualité du sperme des hommes. Une nouvelle application pour smartphone permettrait de la tester.

Rédigé par Maylis Choné, le 24 Mar 2017, à 10 h 05 min

L’application permettrait de contrôler la qualité du sperme. Grâce aux chercheurs de l’hôpital Brigham de Boston, un nouveau pas est franchi pour mieux dépister les problèmes de fertilité masculine.

Tester son sperme grâce à son smartphone… Comment ça marche ?

Première étape, l’homme achète un test de fertilité, Fertilex. Ensuite, à son domicile, il prélève et y dépose un échantillon de sperme, puis branche ce test à son smartphone où aura été téléchargée au préalable, l’application liée à ce système.

L’application enregistre une vidéo montrant les spermatozoïdes en train de nager et le logiciel analyse immédiatement ces images, pour les compter et évaluer leurs mouvementsEn cinq secondes, la qualité du sperme est analysée.

Beaucoup d’hommes, gênés par la situation, n’osent pas consulter un médecin. Ce nouveau dispositif à faible coût aidera sans doute certains à effectuer le test. Dans un laboratoire d’analyses médicales, cette démarche est onéreuse et n’est pas toujours remboursée selon les pays. La découverte est fiable : Fertilex a été testé sur 350 patients, le taux de réussite atteint les 98 %.

© vchal – Shutterstock

Résoudre les problèmes de fertilité masculine

Environ 45 millions de couples dans le monde sont affectés par des problèmes de fertilité. Stress, manque d’activité physique, mauvaise alimentation, perturbateurs endocriniens, pollution, présence d’hormones dans l’eau… Les facteurs sont multiples. Dans 30 % des cas, l’homme, par la mauvaise qualité de son sperme, est responsable de l’infertilité du couple.

C’est pourquoi les chercheurs de l’hôpital Birgham de Boston, dont les travaux ont été publiés dans la revue Science Translational Medicine, attendent les autorisations nécessaires de l’autorité sanitaire américaine pour pouvoir commercialiser ce dispositif au grand public.

Illustration bannière © GaudiLab – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis