La filière solaire génératrice d’emplois

Le développement de la filière solaire constitue un important vivier d’emplois en France. Une nouvelle qui donne confiance dans la transition énergétique.

Rédigé par Maylis Choné, le 28 Feb 2017, à 10 h 35 min

La loi sur la transition énergétique a lancé de nombreux objectifs. Un programme chargé et exigeant mais qui promet de nombreuses créations d’emplois si l’on en croit une étude publiée le 27 février.

La filière solaire pourrait créer 21.000 emplois

L’étude menée par Ademe, la fédération d’industriels du secteur solaire Enerplan et la fédération française du bâtiment comptabilise le nombre d’emplois qui sont susceptibles d’être créés dans le sillage du développement de la filière solaire en France… Si et seulement si la loi de transition énergétique est rigoureusement appliquée.

21.000 emplois qui ne pourront être délocalisés, un doux rêve ? Pas vraiment puisqu’il s’agit d’emplois de maintenance directement reliés à l’installation et l’entretien des installations solaires dans l’Hexagone. D’ici à 2023, de nombreuses centrales photovoltaïques seront construites au sol et sur les bâtiments. Les installations solaire-thermique (consistant à produire de la chaleur) seront également de plus en plus fréquentes.

Lire aussi : l’industrie des renouvelables emploie 8,1 millions de personnes

Sortir des énergies fossiles

L’étude explique également que si les objectifs de cette transition sont dépassés de 10 % ce ne sont plus 21.000 emplois qui verront le jour mais 25.000. Les retombées fiscales pour les collectivités locales s’élèveront à partir de 2023, à 183 millions d’euros par an. Des chiffres qui donnent confiance dans les énergies vertes parfois remises en cause.

Découvrez la part de la production d’énergie photovoltaïque en France

La loi de transition énergétique vise un abandon progressif des énergies fossiles comme le gaz, le charbon et le pétrole afin de les remplacer par des énergies renouvelables vertes et plus respectueuses de l’environnement. Pendant quelques décennies ces énergies devront cohabiter. Mais, dès aujourd’hui, chacun peut commencer à réduire sa consommation énergétique.

Illustration bannière : – © only_kim Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis