Électricité renouvelable : un nombre record de raccordements en 2016

Fin 2016, les énergies renouvelables couvraient 19,6 % de la consommation française, soit 0,9 % de plus qu’en 2015.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 14 Feb 2017, à 9 h 30 min

L’année 2016 marque un nouveau record de l’éolien, alors que le photovoltaïque gagne encore du terrain. De plus, près de 2.200 mégawatts (MW) de capacités de production renouvelables ont été raccordés au réseau électrique français. Les objectifs annoncés par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) seront-ils atteints pour 2018 ? Rien n’est moins sûr, car les chiffres fixés restent ambitieux.

La production d’électricité renouvelable évolue en France

Avec plus de 2.188 MW raccordés en 2016, les énergies électriques de source renouvelable progressent en France. Cette même année, elles ont couvert près de 20 % de la consommation électrique nationale, un chiffre en hausse par rapport à 2015. « Des conditions météorologiques particulières ainsi que l’augmentation des capacités de production expliquent en grande partie cette évolution », explique le neuvième panorama de l’électricité renouvelable publié le 10 février par RTE, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), Enedis et l’Association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF).

Comparez les chiffres de la production d’électricité éolienne et de la production d’énergie hydraulique en France

L’hydraulique reste l’énergie la plus utilisée parmi les énergies électriques de source renouvelable, puisqu’elle représente 56 % du total. Cependant, les auteurs du panorama indiquent que l’éolien et le solaire évoluent considérablement, représentant à eux seuls 88 % des nouvelles installations renouvelables. « Cette dynamique devrait se poursuivre, portée par les objectifs nationaux entérinés en avril 2016 », précisent-ils.

Les bioénergies gagnent elles aussi du terrain

Les bioénergies électriques ont atteint 1.918 MW, elles ont finalement augmenté de 12,6 % en 2016. Plus précisément, 881 MW fonctionnent avec des déchets ménagers comme combustible et 390 MW avec du biogaz. Le reste fonctionne grâce au bois-énergie, aux autres biocombustibles renouvelables et aux déchets de papeterie. La filière couvre au total 1,4 % de la consommation électrique française.

Lire aussi : Rapport NégaWatt : 100 % d’énergies renouvelables en France en 2050 ? Oui, vraiment !

L’objectif pour 2018 fixé par le PPE est pour le moment loin d’être atteint. Si la quantité d’installations solaires en développement est de 2.279 MW, la situation reste contrastée selon les types d’installation, comme l’indique le document. Ainsi, si en terme de puissance les objectifs annoncés par la PPE sont largement atteints, il reste tout de même du chemin à parcourir, notamment concernant la quantité d’hydroélectricité produite.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis