L’industrie des renouvelables emploie 8,1 millions de personnes

Vous cherchez où se créent les emplois ? Vous vous demandez si un jour le rapport de force politique changera en faveur des énergies nouvelles, plutôt que des énergies polluantes du passé ? Les dernières statistiques de l’agence internationale des énergies renouvelables vous réjouiront.

L'industrie des renouvelables emploie 8,1 millions de personnes

L’énergie renouvelable est en bonne voie pour remplacer les énergies fossiles. Plus de 8,1 millions de personnes travaillent pour l’industrie des énergies renouvelables dans le monde selon le dernier rapport de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA). L’hydroélectricité emploie quant à elle 1,3 millions de personnes.

« La hausse continue du nombre d’emplois dans le secteur des énergies renouvelables est importante, car elle contraste avec les tendances du secteur énergétique au sens large » insiste Adnan Z. Amin, directeur général de l’IRENA. « Cette augmentation a été permise par la baisse des prix de la technologie liée aux énergies renouvelables et un cadre politique plus favorable. Nous prévoyons que cette tendance se confirme à mesure que se renforce le commerce des énergies renouvelables et que les pays atteignent les objectifs fixés à Paris. »

éolienne industrie renouvelable

La courbe s’est inversée… pour les énergies fossiles

Si l’industrie des renouvelables connaît une embellie sans précédent, la chute de l’emploi dans l’énergie fossile est elle sans précédent. Aux États-Unis, le nombre d’emplois dans le pétrole a baissé de 18 % contre une hausse de 6 % pour l’énergie renouvelable. Le contraste est encore plus frappant en Chine : 3,5 millions de personnes travaillent dans le domaine des énergies renouvelables, alors que le pétrole ne représente plus que 2,6 millions d’emplois.

Les recherches d’IRENA montrent qu’en doublant la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial d’ici 2030 – soit assez pour atteindre les objectifs globaux pour le climat et le développement – nous créerions plus de 24 millions d’emplois au niveau mondial.
Adnan Z. Amin, directeur général de l'IRENA

La Chine est du même coup la championne des emplois dans l’industrie des renouvelables en 2016. Derrière elle, le Brésil, les États-Unis, l’Inde, le Japon ou encore l’Allemagne. Le secteur qui embauche le plus, c’est l’énergie photovoltaïque avec 2,8 millions d’emplois. Suivent les biocarburants et l’énergie éolienne.

Adnan Z. Amin estime que « d’ici 2030, la part du renouvelable dans le secteur de l’énergie aura doublé ». Cela représenterait environ 24 millions d’emplois. Le rêve de vivre sans énergies fossiles se concrétise. D’ailleurs, le Portugal l’a fait pendant quatre jours, entre le 7 et le 11 mai dernier, et l’Allemagne bat des records pour les énergies renouvelables.

À terme, c’est le rapport de force politique entre sources d’énergie polluantes et d’avenir qui sera remis en cause. La transition énergétique est bel et bien en marche.

Le rapport Renewable Energy and Jobs – Annual Review 2016, en anglais, est disponible sur le site d’IRENA.