Dans votre jardin, évitez les haies de thuyas seulement !

C’est déjà l’automne et la saison de planter des arbres ou des haies. Or, il faut savoir aussi que tout ce qui est naturel n’est pas forcément bon pour votre jardin. C’est le cas des thuyas par exemple…

Rédigé par Séverine Bascot, le 25 Sep 2018, à 16 h 55 min

Commune à beaucoup de jardins, la haie de thuyas a l’avantage d’avoir une croissance rapide -l’arbre peut monter jusqu’à 20 m, d’être un excellent brise-vue et brise-vent, et de pouvoir être planté presque toute l’année sauf en cas de gelées.

Les thuyas : des faux amis

Originaire d’Amérique du Nord, l’Arbor vitaey (pour « arbre de vie ») est un végétal apprécié pour composer des haies. La raison ? Son feuillage persistant reste bien vert tout au long de l’année. Il est également très résistant à la pollution et aux maladies etchampignons qui s’attaquent aux végétaux.

thuyas

Le thuya très apprécié pour constituer des haies © AnnaElizabeth photography

Les thuyas sont toxiques

Nous ne sommes pas nombreux à le savoir mais le thuya est une plante toxique : dans ses haies, les oiseaux et insectes ne sont pas les bienvenus.

L’huile essentielle de cette plante d’ornement exotique est semblable à celle de l’absinthe ! À forte dose, elle peut même être un poison pour le système nerveux.

Le principe actif du thuya est un composé terpénique appelé thuyone. Les bovins, les chevaux mais aussi les chiens qui peuvent avaler des résidus sans s’en rendre compte sont très sensibles à cette plante.

Le tube digestif de ces animaux peut alors être attaqué et entrainer des coliques, des diarrhées sévères, évoluant parfois vers la mort.

Préférez les haies mélangées aux haies monospécifiques

Préférez plutôt planter une haie composée d’arbustes sauvages indigènes, qui fleurissent très joliment et possèdent même de la nourriture pour accueillir les oiseaux.Et en plus, elles sont moins monotones !

Les troènes, le buis ou encore le houx vous offriront un véritable paysage naturel à part entière d’ici l’hiver.

Illustration bannière : haie de thuyas dans le soleil couchant – © Pajor Pawel
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. des animaux, chiens, chats et rongeurs – Wamiz

  2. Le conseil de mettre des buis n’est pas très éclairé en ce moment…
    Ne pas oublié la charmille qui fait de magnifique haies facile à entretenir en les coupant régulièrement….

  3. OK, j’hésitais encore, mais vous m’avez définitivement convaincue ! Ils vont dégager !
    De toute façon, ils ont pris trop d’ampleur (à la base je voulais juste une petite haie brise vue et brise vent en bordure de terrasse…) et je ne peux pas les toucher sans avoir des réactions allergiques, notamment des dermites épouvantables ! Bref, on a été mal conseillé !
    Et j’ai des « poilus »… je ne me pardonnerais pas qu’ils puissent être intoxiqués !

  4. Eviter les buis, ils seront tous détruits par la pyrale du buis

Moi aussi je donne mon avis