Piéride du chou : protégez vos choux des prédateurs en juillet au jardin bio

Pour jardiner de saison, en juillet, nous vous recommandons de protéger vos choux, spécifiquement d’être attentif à la piéride du chou.

Rédigé par Mark, le 4 Jul 2020, à 14 h 39 min

Insectes prédateurs, animaux attirés par les légumes, maladies : les ennemis du chou et du potager en général sont parfois légion. Un ennemi revient régulièrement : la piéride du chou. Comment la combattre ?

En juillet, on est attentif à la piéride du chou

Le genre Pieris regroupe des lépidoptères très mignons, des papillons qui adorent butiner les fleurs et croquer les choux. Surtout celui-là :

piéride du chou

Piéride du chou © Pavel Abramov

Pieri brassicae est l’espèce type de ce genre, présent en Afrique du Nord, en Asie (Mongolie, Chine et Japon), en Sibérie et en Europe. Son petit nom ? La piéride du chou, ce qui, vous vous en doutez, n’est pas un hasard.

La piéride est une chrysalide l’hiver. Au printemps et en été, les adultes sortent de leur sommeil et commencent à se reproduire. Ces petits sacripants déposent leurs oeufs dans les choux : chou pommé, chou-fleur, chou frisé, chou rave, tout y passe.

piéride du chou

© Davide Bonora

Les oeufs éclosent et les chenilles mangent, mangent. Faute de choux, le papillon choisit aussi la moutarde sauvage ou les capucines, ce qui peut être bon à savoir si vous en avez au potager bio.

Un autre passionné des feuilles vertes est le Pieris rapae, également appelé « piéride de la rave » ou « petit blanc du chou« .

piéride du chou

Chou blanc mangé par une piéride – © YuliaDerid

Il vit en Afrique du Nord, Amérique du Nord, Asie, Australie et Europe. Autant dire qu’on le croise souvent, et lui aussi a une passion dévorante pour les choux.

S’ils sont esthétiques et qu’on ne leur souhaite pas de mal non plus, il faut néanmoins détourner leur attention de notre potager.

piéride du chou

© Balla Gabor

Protéger le potager de la piéride du chou

En France, il va falloir être attentif durant plusieurs périodes. Une première ponte a lieu mi-mai, la suivante souvent en juillet et enfin une vers mi-août, le tout pouvant varier légèrement selon la météo. Il faut alors mettre en place quelques astuces sans insecticides chimiques, on n’aime pas cela au jardin bio.

 Lire page suivante : repousser ce papillon

Illustration bannière : Repousser la piéride du chou – © Pavel Abramov
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis