Investissement forestier : l’épargne est dans la forêt

En 10 ans, le prix moyen des transactions forestières a progressé de 38,5 %.

Rédigé par Émilia Capitaine, le 27 May 2017, à 15 h 00 min

Vous souhaitez vous lancer dans un investissement forestier, mais ignorez tout de l’état du marché ? Cet article devrait vous aider à y voir plus clair.

L’investissement forestier, une valeur sûre

Vous avez un petit pécule ? Il existe plusieurs manières de faire fructifier durablement son argent. Et si l’un des investissements les plus sûrs était dans les forêts ?

Des prix qui varient en fonction des régions…

D’après le dernier indicateur du marché des forêts réalisé par la Société Forestière et la FNSAFER(1), en 2016, un hectare de forêt se vendait en moyenne 4.100 euros. Mais toutes les parcelles ne s’acquièrent pas aux mêmes prix, et il existe de fortes disparités entre les forêts françaises, en fonction de la rareté et de la nature des essences plantées. Dans le Sud-Ouest et le Massif Central par exemple, les prix sont bien en-dessous de la moyenne nationale, puisqu’un hectare de forêt ne coûte pas plus de 2.700 euros.

investissement forestier, foret

C’est le Nord-Bassin Parisien qui bat tous les records : un hectare de forêt s’achète en moyenne à plus de 6.300 euros, soit près de 2.200 euros de plus que la moyenne nationale. Dans le Grand Est et l’Ouest, il vous faudra compter 4.600 euros, un prix proche de la moyenne de la France.

… et de la surface

C’est dans les forêts aux surfaces réduites ou à l’inverse aux très grandes surfaces que le prix de l’hectare est le plus élevé. Les forêts de taille intermédiaire peinent quant à elles à tirer leur épingle du jeu.

Dans les forêts de moins de 10 hectares, le prix de l’hectare tourne aux alentours de 4.000 euros. Au-delà de 25 hectares, le prix de l’hectare est d’environ 4.350 euros, et il peut atteindre des sommes exorbitantes dans les forêts de plus de 50 hectares, comme c’est le cas dans Aisne-Ardennes-Marne, où l’hectare se vend à plus de 9.000 euros. En revanche, entre 10 et 25 hectares, le prix de l’hectare peine à franchir la barre des 3.500 euros.

Des investissements en hausse

En 2016, le prix moyen des transactions forestières a augmenté de 2,1 %. Et depuis 2006, les prix ont progressé de 38,5 %, soit une moyenne de 3,3 % par an.

Les investissements forestiers, outre l’intérêt environnemental, sont des placements très rentables. Par ailleurs, ils peuvent être très intéressants d’un point de vue fiscal, puisqu’ils impliquent des allègements sur l’impôt. Enfin, si vous disposez d’une maison avec cheminée, ils peuvent vous permettre de vous approvisionner en bois à moindre coût.

Illustration bannière : Forêt – © Guenter Albers
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis