Je fais installer un compost collectif

Rédigé par Annabelle, le 18 May 2014, à 14 h 13 min

Combien peuvent économiser les composteurs collectifs

composteurs_collectifsRapporté à l’échelle d’une ville ou même d’un quartier, on se rend compte qu’un composteur collectif peut vite s’évaluer à plusieurs centaines d’euros d’économie.

Une autre bonne raison de composter ses déchets de cuisine est celle de faire du bien à la planète. Les déchets sont revalorisés et se transforme en amendement naturel que l’on peut utiliser soi-même pour ses plantes ou qui sera mis à disposition de la collectivité. Les composteurs collectifs serviront à alimenter les espaces verts de la copropriété ou ceux de la ville.

Enfin, le compostage collectif fait partie des actions qui permettent de recréer du lien social. Mener une action ensemble entre voisins ou habitants d’un même quartier favorise les échanges et sensibilisent les personnes moins au courant des écogestes qui sont à la portée du plus grand nombre.

Comment procéder ?

  • Demandez l’aide d’au moins une personne de votre immeuble ou constituez un groupe de voisins pour mettre en place votre projet.
  • Vérifiez la faisabilité : emplacement, nombre de foyers participant, matériel…
  • Listez les acteurs concernés : les copropriétaires, les riverains, le gardien d’immeuble, le syndic, le bailleur social, les responsables des espaces verts, les associations de défense de l’environnement…
  • Demandez les autorisations nécessaires auprès de votre syndic ou auprès de la commune.
  • Prévoyez des outils de communication pour sensibiliser le public mais aussi pour indiquer les déchets qui se compostent (les déchets verts comme les épluchures des fruits et légumes, la tonte de gazon, etc. qui sont riches en azote, et les déchets bruns comme les feuilles mortes, sciures et copeaux de bois, etc. riches en carbone) et bien mettre en évidence ceux qui ne se compostent surtout pas (matières grasses, viandes, poissons, agrumes, plantes malades, produits toxiques…)
  • Organisez la répartition du compost entre les usagers

composteur

*

Je veux témoigner

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Belle idée sur le papier mais dans la réalité de nombreux obstacles sont à prendre en compte. Car à partir du moment où on fait appel à la communauté, le « c’est pas à moi de faire c’est à l’autre » est adopté par 90% des participants. Pour l’avoir expérimenté dans mon ancien quartier, voici les écueils auxquels nous nous sommes heurtés :
    – Ce sont toujours les mêmes qui entretiennent le compost
    – Les gens mettent n’importe quoi dans le composteur, et ce malgré les réunions d’information, les affichettes plaquées directement sur le composteur. Du coup il faut repasser derrière et enlever ce qui ne va pas.
    – Les voyous du quartier s’amusent à y mettre le feu et à y jeter des bouteilles cassées, des mégots etc …

    Du coup au bout d’un moment, quand on en a marre de gérer les incivilités des autres, on revient à son composteur personnel, et il n’y a plus de problème.

Moi aussi je donne mon avis