Des implants contraceptifs retirés de la vente pour effets indésirables

Des implants contraceptifs commercialisés par Bayer ont été suspendus de la commercialisation au sein de l’Union européenne pendant au moins trois mois.

Rédigé par Pauline Petit, le 7 Aug 2017, à 11 h 27 min

Les implants Essure seront suspendus de la vente dans l’Union européenne pendant trois mois : leur certification UE a été retirée le 3 août dernier. C’est le résultat de plaintes liées aux nombreux effets secondaires indésirables dénoncés par les porteuses de cet implant contraceptif.

Les implants Essure suspendus dans l’Union européenne

La décision a été prise par l’organisme de certification, qui suspend la commercialisation de ces implants “jusqu’à ce que toutes les questions en suspens trouvent une réponse“.

Trop d’effets secondaires indésirables

En outre, l’Agence Française de Sécurité du Médicament (ANSM) a demandé aux laboratoires Bayer, qui commercialisent cet implant contraceptif, de “procéder au rappel des produits en stock” et demande aux médecins de ne plus en implanter pour le moment. Ce dispositif en forme de ressort, qui s’installe dans les trompes de Fallope pour empêcher la fécondation, est l’objet de nombreuses polémiques.

implant

Les effets secondaires de l’implant ©Leszek Glasner

Depuis 2001, 240.000 patientes se sont fait poser un implant Essure en France. Selon l’ANSM, 1.087 femmes ont connu des dysfonctionnements du dispositif ou subi des effets indésirables graves. Parmi eux, des saignements, des douleurs, une forte fatigue ou une dépression qui ont fait suite à la pose de cet implant contraceptif.

Une action de groupe portée par 450 personnes contre les laboratoires Bayer est en cours de préparation, et sera portée devant la justice en septembre.

En attendant, les patientes qui portent des implants Essure se disent déboussolées. D’après l’ANSM, “pour les femmes qui n’ont pas de symptômes, qui représentent l’immense majorité des femmes porteuses de l’implant Essure, il n’y a aucun argument à ce jour pour conseiller le retrait“. Pour celles qui connaissent des douleurs ou sont sujettes à des troubles, il est conseillé de voir un médecin pour envisager un retrait.

Illustration bannière : implant Essure – capture d’écran Youtube
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour,

    tout d’abord , je tiens à préciser que mon commentaire n’est pas destiné à faire “peur”, cependant je souhaite témoigner de mon expérience suite à la pose d’implants dans le bras droit. Effets indésirables; fatigue, pertes de mémoire, maux de tête, et douleurs articulaires(effets de grains de sable (genoux) et incapacité de me tenir sur les coudes en position ventrale et de lever complètement les bras…)…suite à la pose de mon troisième implant, les symptômes m’ont conduite à faire un retrait un an après sa pose car j’ai fait le lien entre mon état de santé et le début de ce mode de contraception ! aujourd’hui, je dois consulter un rumatho même si globalement les douleurs ont diminuées car les articulations de mon bras droit restent douloureuses….j’attend de voir en septembre ce que le rumatho en dira(echo et radios prévues).

Moi aussi je donne mon avis