H&M : une nouvelle collection à partir de filets de pêche recyclés

Le 19 avril 2018, H&M proposera sa septième collection Conscious Exclusive. Fait rare dans le monde de la mode : il s’agit d’une collection fabriquée exclusivement à partir de matières recyclées.

Rédigé par Anton Kunin, le 21 Feb 2018, à 9 h 58 min

Les vêtements qui constituent cette collection éco-responsable sont fabriqués avec des matériaux comme de l’argent recyclé (obtenu à partir de ferraille) et l’Econyl, un fil nylon régénéré provenant de vêtements en nylon jetés.

L’humanité jette presque autant de vêtements qu’elle en produit

Tous les ans, 55 millions de tonnes de polyester et de coton neufs sont produits à travers le monde. Parallèlement, 50 millions de tonnes de textiles sont incinérés ou ensevelis. En d’autres termes, nous jetons autant que nous produisons !

© Takashi Images

Et pourtant, ce sont des matériaux qui nécessitent des quantités importantes de ressources naturelles : le polyester est fabriqué avec du pétrole, tandis que la production de coton est tributaire de quantités d’eau importantes, nécessitant la conversion de sols en champs et l’utilisation de pesticides. La population mondiale augmentant, la demande vis-à-vis de ces matériaux devrait s’accroître de 63 % d’ici 2030.

La prise de conscience de ce problème se développe depuis le début des années 2000, et les acteurs de la « fast fashion » (« mode jetable ») en particulier sont pointés du doigt. Mais cet état des choses ne les satisfait pas : H&M, la maison le plus souvent évoquée dans ce contexte, entend bien redorer son image.

Le fil Econyl, un voyage autour du monde

C’est ainsi que, depuis 2011, H&M présente tous les ans une collection « responsable », dont chaque vêtement est fabriqué à partir de matériaux recyclés. La collection Conscious Exclusive 2018 rend hommage au mouvement des arts décoratifs en Suède, entre 1880 et 1910, et s’inspire de la maison des artistes Karin et Carl Larsson, véritables icônes dans leur pays.

© H&M

En 2018, parmi les matériaux à l’origine des vêtements, on trouvera des chandeliers jetés et des filets de pêche. Mais la vraie « star » de cette mode durable est le fil Econyl. Les matières premières à son origine proviennent des quatre coins du monde.

Les vêtements en nylon jetés ont été collectés aux États-Unis, en Égypte, en Grèce, en Thaïlande, en Norvège, en Turquie et au Pakistan. Les filets de pêche abandonnés sur les fonds marins ont été collectés par des plongeurs en Belgique, en Italie, en Grèce, en Croatie et aux Pays-Bas. Et un programme permettant aux habitants de collecter et de revendre ces filets de pêche devenus hors d’usage, est opérationnel au Cameroun et aux Philippines. Le tout est acheminé en Slovénie où est fabriqué le fil avec lequel sont cousus les vêtements de cette collection. La collection Conscious Exclusive sera disponible en ligne et dans certains magasins à partir du 19 avril 2018.

Illustration bannière : La collection sera disponible en ligne et dans certains magasins à partir du 19 avril 2018 © Takashi Images
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Utiliser des matériaux de coût encore moindre pour faire fabriquer en masse par de petites mains sous-payées des produits qui retourneront à la poubelle six mois plus tard (si ce n’est avant pour les invendus).
    Joli coup de pub’.

  2. Certainement encore des produits fabriqués en chine ou dans des pays à bas couts de main d’œuvre, comme tous les produits textiles vendus en France.

Moi aussi je donne mon avis