Habitat : choisir la bonne couleur pour voir la vie en rose

Rédigé par Guillaume, le 22 May 2012, à 17 h 56 min

La couleur d’un espace : une question d’équilibre

Les intérieurs contemporains privilégient les effets de contrastes entre plusieurs couleurs. Il s’agit en fait d’un effet opposant une couleur primaire avec une couleur secondaire. Généralement, tout est une question de dosage (comme un cocktail) et il convient d’éviter tout effet de surcharge d’une couleur sur une autre.

  • Il faut choisir une couleur dominante, généralement la couleur la plus neutre. Si vous choisissez une couleur vive comme couleur dominante, cela risque de surcharger la pièce.
  • Il faut compter pour 60 % de l’ensemble de la pièce (généralement, cela correspond à trois murs d’une pièce).
  • Puis si vous choisissez une autre couleur, la couleur intermédiaire elle sera généralement plus vive, pour créer un contraste avec la couleur dominante.
  • Dans la répartition des couleurs, elle compte pour environ 30 % de l’ensemble des couleurs de la pièce.
  • Enfin, il est possible également de choisir une troisième couleur qui sera minoritaire. Elle servira essentiellement à mettre l’accent, en particulier avec les accessoires présents dans la pièce.

*

Sur le thème de la peinture :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Guillaume dès la fin de ses études a eu envie d'écrire pour partager ses connaissances et ses convictions. Guillaume est notre spécialiste Habitat durable...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis