Greenpeace incrimine Oreo contre l’huile de palme

Les Oreo contiennent beaucoup de sucre, mais aussi de l’huile de palme. Greenpeace accuse le fabricant de ces biscuits d’être responsable de la déforestation dévastatrice pour la flore, mais aussi pour la faune, en Indonésie ou en Malaisie.

Rédigé par MEWJ79, le 14 Nov 2018, à 9 h 38 min

Greenpeace épingle Mondelez. Selon l’ONG, la multinationale agroalimentaire américaine aurait participé à la déforestation de 25.000 hectares de forêt tropicale en produisant, notamment, ses biscuits Oreo.

Mondelez, l’un des plus gros acheteurs d’huile de palme au monde

Greenpeace met le groupe Mondelez, le fabricant des Oreo, face à ses engagements. Pour rappel, le groupe alimentaire s’était donné jusqu’à 2020 pour garantir que l’huile de palme utilisée pour la fabrication de ses biscuits ne contribuait pas à la déforestation. Mais selon l’ONG, alors que la date de l’échéance se rapproche, le travail semble encore bien long…

greenpeace oreo

Oreo responsable de la déforestation © Greenpeace

Cécile Leuba, de Greenpeace France, a confirmé l’information sur Franceinfo. Elle demande à Mondelez « de garantir que quand on achète un Oreo, il n’y aura pas de déforestation dans ses biscuits. » Et d’expliquer : « On a décidé de mettre le focus sur Mondelez, qui est (à la fois) l’un des plus gros acheteurs d’huile de palme au monde et l’entreprise américaine qui fabrique les biscuits Oreo ».

Déforestation de 25.000 hectares de forêts tropicales

Selon Greenpeace, Mondelez aurait en effet contribué à la déforestation de 25.000 hectares de forêts tropicales. Et pour cause ! Le groupe alimentaire s’approvisionne auprès du leader de négoce de l’huile de palme, Wilmar. Ce dernier exploite notamment des plantations en Indonésie et en Malaisie. Les contrôles effectués par l’ONG démontrent que cette entreprise ne respecte pas ses engagements de ne plus faire affaire avec des exploitants pratiquant la déforestation. Grâce à cette campagne, Greepeace espère mettre Mondelez face à ses responsabilités.

Lire aussi : Huile de palme : Unilever, Nestlé, Colgate-Palmolive, L’Oréal, Mars, Kraft Heinz, Pepsico ne respectent toujours pas leurs promesses !

Et ce n’est pas la première fois que Greenpeace incrimine Wilmar International quant à ses fournisseurs en Asie. Selon l’ONG, la déforestation causée par la production d’huile de palme dans ces deux pays ne ralentit pas. Au total, les producteurs ont détruit plus de 130.000 hectares de forêts et de tourbières depuis 2015, soit une surface équivalente à 13 fois Paris.

Selon l’ONG, 25 orangs-outans meurent chaque jour dans le monde à cause de cette déforestation.

Illustration bannière : Oreo © Brent Hofacker
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Il faudrait informer toutes les personnes qui achètent ces cochonneries !!!! mais quand on voit tous ces imbéciles qui se foutent sur la g…… pour acheter de la Nutella, alors je me dis qu’il y a encore du boulot à faire !!! Einstein avait raison quand il disait : au monde il y a 2 choses INFINIES, la 1ère c’est l’UNIVERS, la 2ème c’est la connerie humaine, à une seule différence près, que pour la 1ère on en est pas encore certains à 100 %…….

  2. c ‘est désolant , lamentable pour des biscuits  » cochonneries  » .

Moi aussi je donne mon avis