Le réchauffement climatique fait saigner la glace en Antarctique

Derrière les photos insolites de neige rouge sang qui apparaissent ces derniers temps sur la Toile, se cache un phénomène inquiétant. Au pôle Sud, la prolifération des algues Chlamydomonas nivalis qui se nourrit de l’eau des glaciers, accélère encore plus la fonte des neiges.

Rédigé par Paul Malo, le 28 Feb 2020, à 10 h 00 min

Pourquoi la neige de l’Antarctique devient-elle rouge ? Ce phénomène est dû à une algue qui apprécie un peu trop les températures élevées…

Une vague de chaleur anormale et une algue appelée « sang des glaciers »

Le réchauffement climatique ne suffisait pas pour faire fondre les glaces des pôles à une vitesse inédite, voilà qu’en plus elles deviennent rouge sang. Et que cette couleur accélère encore la fonte. Il faut dire qu’entre octobre et février, l’Antarctique a battu des records de température à la hausse. Avec notamment un triste record de 18,4°C le 6 février dernier(1).

Mais cette vague de chaleur anormale en ce début 2020 aura eu une autre conséquence : la neige devient rouge sang. Un phénomène déjà observé par les scientifiques, notamment en Alaska en 2017. Elle est due au fait que les algues des neiges germent lorsque les températures sont trop chaudes. Et ces Chlamydomonas nivalis produisent des pigments rouges destinés à les protéger des rayons ultraviolets du soleil(2).

Lire aussi : Insolite : de la neige orange surprend l’Europe de l’Est

Un phénomène qui s’accélère

Mais cette couleur foncée a une autre conséquence : elle accélère encore la fonte des neiges en diminuant le pouvoir réfléchissant de la glace. Elle capte alors plus de chaleur que lorsqu’elle est blanche, et fond donc plus vite. Et cette algue se développant justement dans la neige fondue, c’est alors un cercle vicieux qui s’enclenche, les algues proliférant plus encore.

Selon une étude publiée en 2016 dans les colonnes de la revue Nature Communications, cette prolifération des algues des neiges contribuerait à faire fondre jusqu’à 13 % de glace en plus durant une saison(3). L’année 2019 ayant été la deuxième plus chaude que l’on ait jamais enregistrée, il est à craindre que la neige rouge ne se répande cette année encore.

Illustration bannière : La neige devient rouge sang en Antarctique – Capture d’écran Youtube

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis