Étonnant ? Les jeunes générations préfèrent le virtuel au réel

Une large majorité de la génération Z et des Millenials juge plus important la façon dont elle se présente en ligne plutôt qu’en personne.

Rédigé par Paul Malo, le 11 Jul 2021, à 7 h 49 min
Étonnant ? Les jeunes générations préfèrent le virtuel au réel
Précédent
Suivant

Qu’est-ce qui compte le plus ? La vie réelle ou celle vécue via un écran ? Une nouvelle étude souligne à quel point les jeunes générations préfèrent la seconde.

La présence en ligne compte plus que les interactions personnelles

Sommes-nous en train d’entrer de plain-pied dans la réalité décrite avec talent par Steven Spielberg dans son film Ready Player One ? Un monde où la vie virtuelle sur écran compte plus que la vie réelle ?
C’est la question que l’on peut se poser en découvrant les résultats d’une récente étude réalisée par Squarespace Survey(1). Selon elle, les jeunes Millenials et ceux de la génération Z trouvent que la vie numérique, par écran interposé, est plus intéressante que la vie réelle.

À leurs yeux, la présence en ligne compte plus que les interactions personnelles. Ainsi, parmi les 2032 adultes interrogés dans le cadre de cette étude, 60 % des sondés de la génération Z et 62 % des Millenials jugent plus important la façon dont on se présente en ligne qu’en personne.
Un aveu d’autant plus surprenant après une année marquée par la pandémie de Covid-19 et les confinements à répétition…

Une étonnante capacité à être multitâches

Une étonnante capacité à être multi-tâches – © SrideeStudio

Conséquence de cette omniprésence en ligne : une vraie capacité à être multitâches. « La génération Z, en particulier, est  plus susceptible que toute autre de visiter des sites Web tout en mangeant, en écoutant de la musique, en parlant au téléphone et même en dansant », explique Kinjil Mathur, directeur marketing de Squarespace.
Par ailleurs, 86 % de la génération Z et 79 % des Millenials se renseignent sur les gens en ligne avant de les rencontrer IRL (acronyme de « in real life », dans la vraie vie) pour la première fois. Seuls 65 % des générations X et 44 % des baby boomers font de même.

Toujours selon cette étude, Ils se rappellent aussi plus facilement du dernier site web visité (43 %) que de l’anniversaire de leur partenaire (38 %) ou de leur propre numéro de sécurité sociale (31 %). Et quand 49 % des Américains seraient plus à même de se rappeler de la couleur d’un site web que de celle des yeux de quelqu’un, c’est le cas de 58 % des génération Z, et même de 71 % des Millenials.

Faire meilleure impression en ligne qu’en personne

Une question de confiance en soi – © Viktoriia Hnatiuk

« Notre étude souligne l’importance qu’il y a à mettre en avant son meilleur moi numérique, estime Kinjil Mathur. En fait, près de la moitié des membres de la génération Z et 39 % des Millenials disent faire meilleure impression en ligne qu’en personne ».
C’est à l’inverse le cas de seulement 8 % des adultes de la génération du baby boom…

Selon cette étude, un Américain visite en moyenne plus de huit sites Internet par jour, soit près de 3.000 par an. Par ailleurs, plus de deux Américains sur cinq déclarent passer plus de temps à naviguer sur des sites Web qu’à avoir des relations sexuelles (42 %) au cours de la semaine.
Près de trois sur cinq (59 %) naviguent sur des sites Web tout en regardant la télévision. Quant à la génération Z, son lieu de prédilection pour aller sur le Web en ligne est au lit (65 %), devant… les toilettes (43 %) !

Illustration bannière : Les millenials et la génération Z préfèrent le virtuel – © De Visu
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis