Gel hydroalcoolique : de nombreux produits non conformes

Dans la situation d’urgence actuelle, difficile de s’y retrouver parmi les gels et solutions hydroalcooliques en vente. Et certains en profitent pour proposer des produits non conformes…

Rédigé par Paul Malo, le 15 May 2020, à 11 h 10 min

Ils vous sont recommandés pour vous laver les mains en quelques secondes. Mais certains des produits proposés ne sont malheureusement ni conformes ni efficaces.

Contenir au minimum 60 % d’alcool

La fin du confinement ne veut pas dire que l’épidémie de coronavirus soit derrière nous. Et le fait de se laver les mains au gel hydroalcoolique en l’absence d’eau et de savon demeure un geste recommandé pour éviter la contagion. Seul souci en la matière, on trouve vraiment tout et n’importe quoi en vente. Entre produits à la composition non conforme et étiquettes tout sauf informatives, difficile d’être sûr d’avoir vraiment acheté un produit efficace. Il faut aussi veiller de près à la composition pour le gel hydroalcoolique fait maison.

Alors, qu’est-ce qu’un gel ou une solution hydroalcoolique efficace contre le Covid-19 ? Souvent, il est juste indiqué « antibactérien, » « nettoyant » ou « désinfectant ». Pourtant, en principe, la norme EN 14476 doit être affichée sur l’étiquette. Il doit soit contenir au minimum 60 % d’alcool, soit une concentration comprise entre 520 et 630 mg/g. Enfin, il doit comporter la mention « virucide » ou « élimine les virus ».

Gare aux produits seulement nettoyants

étiquette gel hydroalcoolique

Ne confondez pas gel hydroalcoolique et solution antibactérienne – ©

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) veille afin de saisir et faire retirer du marché les produits non conformes. Aux côtés des produits réellement biocides respectant la bonne concentration d’alcool, on trouve en effet en vente de nombreux produits seulement cosmétiques, et essentiellement nettoyants. Ces gels hydroalcooliques inefficaces contre le coronavirus se vendent pourtant largement.

Rappel produitGel hydroalcoolique ‘Hand Sanitizer’ – SYMEX

Ainsi, par exemple, les gels de la marque Symex, étiquetés « désinfectant pour les mains » et vendus au sein de certaines pharmacies parisiennes ne contiennent en fait que 27 % d’alcool. Face à l’effet d’aubaine, certains fabricants se sont jetés sur ce nouveau marché juteux, et les gels prétendument antibactériens importés de Chine ou de Turquie s’invitent sur le marché français. À noter que les pharmaciens, responsables de ce qui est vendu au sein de leurs officines, sont  autorisés à fabriquer eux-mêmes des gels hydroalcooliques depuis début mars.

Illustration bannière : Attention aux étiquettes de gel hydroalcoolique – © Jake Go
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. On peut aussi se poser la question de l’utilisation à outrance du gel hydroalcoolique et ses conséquences surtout sur les enfants.

Moi aussi je donne mon avis