Fruits et légumes : les prix explosent

En Espagne, les intempéries ont généré des pertes de plus de 25 % des volumes de production de légumes. Salades, courgettes, aubergines, les prix de ces produits sont en nette augmentation.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 7 Feb 2017, à 9 h 34 min

Cependant, il n’y aura pas de pénurie pour autant sauf pour les salades dont l’offre est insuffisante sur le marché.

Une envolée des prix due aux intempéries en Espagne

Les faibles températures et la pluie en Espagne ont détruit une large part des cultures de fruits et de légumes. Résultats : les courgettes, aubergines, poivrons, salades et l’ensemble des produits alimentaires en provenance d’Espagne ont vu leurs prix augmenter. « Les inondations, puis la vague de froid avec de la neige ont entraîné des pertes d’au moins 25 % des volumes de production », rapporte le responsable d’un producteur français de légumes installé sur place au journal Le Figaro.

L’aubergine est le produit dont le prix a le plus augmenté affichant une hausse de 85 centimes le kilo en 2016 contre trois euros cette année, soit 352 % d’augmentation. Les légumes bio sont également concernés par cette flambée des prix. Le prix de la laitue a, quant à lui, augmenté de plus de 70 %, cette hausse n’est pas passée inaperçue auprès des consommateurs.

fruits-legumes-prix

Fruits et légumes : la pénurie pour l’instant écartée

Si aucune pénurie n’est à prévoir, les maraîchers locaux éprouvent pourtant des difficultés à répondre à la demande, notamment pour la salade, dont les stocks s’épuisent. « Nous avons dû réorganiser nos approvisionnements vers l’Afrique du Nord, Perpignan et le Val de Loire pour fournir la France », précise un grand producteur de salades sous sachets au Figaro.

Par ailleurs, la situation est loin de celle des Britanniques qui se voient rationnés de courgettes, brocolis et laitues. Ainsi, Tesco, le leader britannique de la grande distribution impose depuis peu à ses clients de ne pas acheter plus de trois laitues iceberg par personne. « Nous rencontrons des problèmes de stocks du fait du mauvais temps en Espagne », a affirmé son porte-parole, indiquant également que la totalité des enseignes du groupe au Royaume-Uni sont concernées.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




4 commentaires Donnez votre avis
  1. Mangeons des fruits et des légumes de saison et arrêtons d’aller en chercher dans les pays comme l’Espagne peu respectueux de l’environnement, ou de les faire venir pas avions de pays à l’autre bout du monde, cela fera du bien à l’environnement et à la COP21

    • l’Espagne est le premier producteur européen de fruits et légumes bio, faut pas dire des choses comme ça, heureusement que l’Europe a l’Espagne l’Italie et le Portugal

    • Mon chère JP les fruits et légumes BIO en Espagne avec leurs méthodes de production bien à eux, laissez moi rire, pour rien au monde j’en achèterais.

  2. Bonjour!pourqoui acheter des fruits etu légumes d’été en hiver?

Moi aussi je donne mon avis