La France championne du scepticisme anti-vaccin

Seul 1 Français sur 2 estime les vaccins « sûrs ». De tous les pays du monde, il s’agit du niveau de confiance le plus bas, apprend-on d’une étude Gallup pour l’ONG Wellcome.

Rédigé par Anton Kunin, le 20 Jun 2019, à 11 h 35 min

Si 76 % des Français conviennent de ce que les vaccins sont importants pour les enfants, seuls 47 % les estiment « sûrs » et à peine 68 % pensent qu’ils sont « efficaces ».

Seuls 7 Français sur 10 font confiance aux recommandations de santé publique émanant des autorités

Le scepticisme vis-à-vis des vaccins a bel et bien gagné la France, au point que l’Hexagone se hisse désormais en tête du palmarès des pays où les citoyens doutent le plus de leur sûreté et de leur efficacité, révèle une étude Gallup réalisée dans 144 pays (140.000 personnes interrogées)(1).

Un Français sur deux considère que les vaccins ne sont pas sûrs.

Beaucoup de Français considèrent que la vaccination des enfants n’est pas indispensable.©Tatevosian Yana

Et paradoxalement, la couverture vaccinale a progressé en France au cours des dernières années. L’étude nous apprend aussi que seuls 70 % d’entre eux feraient confiance aux messages de santé publique émanant des autorités (dont 19 % qui leur font « tout à fait » confiance et 51 % « jusqu’à un certain point »).

Les niveaux de confiance sont néanmoins plus élevés lorsqu’il s’agit de contacts personnalisés avec des professionnels de santé, puisque 86 % des Français font confiance aux cliniques et aux hôpitaux et 94 % font confiance aux médecins et infirmiers (dont 67 % « tout à fait » et 27 % « jusqu’à un certain point »).

En Europe, la vigilance des citoyens vis-à-vis des maladies contagieuses a faibli

Tous pays du monde confondus, 79 % des personnes interrogées font confiance aux vaccins tandis que 7 % ne leur font pas confiance et 11 % ne peuvent pas se prononcer sur le sujet. Le niveau de confiance accordé aux vaccins est bas en Amérique du Nord (72 %) et en Europe du Nord (73 %). En Europe de l’Ouest, le niveau de confiance s’établit à 59 % mais il est encore plus bas en Europe de l’Est (40 %).

En janvier, l’OMS a publié une liste des 10 menaces pesant sur la santé mondiale. Y figure la peur du vaccin qui représente aux yeux de l’institution un risque de recrudescence de maladies comme la diphtérie, la rougeole ou la rubéole.

Par opposition, le niveau de confiance vis-à-vis des vaccins est très élevé en Asie du Sud (95 %) et en Afrique de l’Est (92 %).

Un vaccin en préparation. ©Photoby Tawat

Selon les auteurs de l’étude, ce niveau de confiance plus élevé dans les pays en voie de développement serait lié au fait que les maladies contagieuses y sont plus fréquentes. Les gens voient donc de leurs propres yeux les conséquences de la non-vaccination.

A contrario, dans les pays développés, le taux important des personnes vaccinées dans les générations de nos parents et nos grands-parents a quasiment éradiqué ces maladies, au point que les gens croient qu’ils sont désormais à l’abri et que la vaccination n’est plus nécessaire.

L’étude nous apprend par ailleurs que les personnes appartenant aux ménages les plus modestes ont tendance à moins faire confiance aux hôpitaux et au système de soins en général.

Autre fait surprenant : la majorité des Français interrogés (55 %) se dit persuadée que la science et les technologies vont mener à des suppressions d’emplois dans leur région.

Illustration bannière : Un patient en cours de vaccination – © alessandro guerriero
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Quand on apprend que des laboratoires avaient fabriqué des vaccins contre la « grippe aviaire » et que, une fois cette grippe vaincue, il leur restait une quantité énorme de vaccins, ils ont fait en sorte que cette grippe aviaire revienne pour pouvoir vendre cette surproduction de vaccins, encore une fois je me dis que le genre humain est vraiment devenu complètement FOU À LIER !!!

Moi aussi je donne mon avis