La peur des vaccins menace la santé mondiale selon l’OMS

L’OMS vient de communiquer une liste de 10 menaces de santé mondiale pour l’année 2019. Parmi les nombreuses problématiques figure la défiance envers la vaccination.

Rédigé par Anne-Flore Renard, le 21 Jan 2019, à 10 h 15 min

La méfiance vis-à-vis des vaccins inquiète l’OMS qui craint une recrudescence des maladies pouvant être évitées.  

Les principales menaces de santé mondiale

Les principales menaces que citent l’OMS dans sa liste(1) ne sont pas nouvelles, comme la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique, Ebola, la dengue, les maladies non-transmissibles (diabète et obésité), le VIH ou encore la résistance aux antibiotiques. Mais parmi ces problématiques, un phénomène inquiétant gagne du terrain et interpelle l’organisation : la peur de se faire vacciner.

L’OMS pointe du doigt ce facteur qui « menace d’inverser les progrès accomplis dans la lutte contre les maladies évitables grâce à la vaccination ». Elle craint ainsi une recrudescence des cas de rougeole, diphtérie ou rubéole. Or, l’OMS rappelle que la vaccination contre la rougeole est le seul moyen d’éradiquer la maladie, qui a connue une augmentation de 30 % de nombre de cas dans le monde.

Avec la défiance envers les vaccins, les autorités sanitaires craignent une recrudescence de maladies graves © REDPIXEL.PL

Défiance envers la vaccination

Pour l’OMS, cette défiance à l’égard des vaccins provient d’une certaine complaisance vis-à-vis de certains vaccins (notamment la rougeole), d’un manque d’information et de la circulation des campagnes anti-vaccins qui se multiplient sur Internet et qui sèment le doute dans l’opinion. Face à ces hésitations, l’OMS appelle les autorités de santé à communiquer des informations clés concernant la vaccination auprès du grand public.

Si sa côte de popularité est en baisse, l’OMS rappelle que « la vaccination est l’un des moyens les plus rentables d’éviter la maladie – elle prévient actuellement 2 à 3 millions de décès par an, et 1,5 million de décès de plus pourraient être évités si la couverture mondiale de la vaccination s’améliorait », rapporté par Santé Magazine.

Illustration bannière : Femme se faisant vaciner – © Dmytro Flisak
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai d'abord travaillé chez Total en communication/relations publiques puis je suis partie 2 ans en Inde. J'ai été professeur à l'école internationale...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. La peur des vaccins nuit aussi aux profits des laboratoires et des grands groupes pharmaceutiques.

  2. 30% dans le monde où ça ds le monde car si c’est dans les pays comme le Yemen, la somalie etc. ce n’est pas du à un manque de vaccin mais bien par un problème de baisse d’immunité par sous alimentation et impossibilité d’hygiène corporel. Et puis on nous parle tjs du cas de la rougeole, ou encore de la diphtérie, rubéole et hépatite d’accord mais qu’en est-il des 7 autres pour arrivé aux 11 dans le quel il y a un Vaccin (La vaccination est l’administration d’un agent antigénique (le vaccin) dans le but de stimuler le système immunitaire d’un organisme vivant afin d’y développer une immunité adaptative contre un agent infectieux. Wiki) contre le Cancer, je voudrai une fois pour toute qu’on me donne la relation entre un Virus et le Cancer. Car si dans le vaccin nous retrouvons des cellules déjà cancéreuses et qu’on ne sait pas ou celle-ci vont aller ce loger, c’est tuer plus que sauver. de plus que dire sur les adjuvants (sel d’aluminium) déclaré par ce même organiste (l’OMS) comme potentiellement dangereux pour la santé (a interdire tout contacte des aliment avec ceux-ci). et puis en quoi y a-t-il urgence et vacciner les enfant de 2 mois, attendons qu’ils puissent ce défendre contre les agents extérieurs qu’on leur inocule sinon n’est-ce pas les mettre en danger; d’ou les cas de dégénérescence mental et du système nerveux. Bref qu’ils soient claire avec nous et on pourra juger de l’intérêt réel ou pas de l’acte de la vaccination et de l’age à laquelle elle doit-être faite. 3 vaccins obligatoires ne sont pas égale à 11. En attendant dans le doute…

  3. On peut se poser des questions quant à cette alerte de l’OMS quand on connait et le statut des membres qui la compose et de ses relations avec les grands laboratoires fabricants de vaccins

Moi aussi je donne mon avis