Foie gras : des arnaques qui donnent (encore plus) envie d’arrêter

La répression des fraudes a contrôlé la filière du foie gras : en sus de dénominations mensongères, bon nombre contiennent en fait une quantité d’eau supérieure à la limite autorisée en France.

Rédigé par Paul Malo, le 30 Dec 2019, à 11 h 00 min

Qu’ils soient de canard ou d’oie, bon nombre de foies gras en vente pendant ces fêtes de fin d’année contiennent en réalité trop d’eau. De l’eau finalement vendue à prix d’or…

Des blocs de foie gras gavés d’eau

C’est un nouveau scandale alimentaire que la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient de mettre à jour en cette période de réveillon. Alors que bon nombre de Français se plaisent encore à acheter et consommer du foie gras, et ce malgré ses méthodes de production contestables, certains foies gras de canard et d’oie contiennent une quantité d’eau supérieure à la limite autorisée.

Des foies gras gavés à l’eau ? En effet, sur 21 blocs de foie gras analysés par la répression des fraudes, neuf contenaient trop d’eau. Qu’elle ait été ajoutée directement ou indirectement, cette quantité d’eau dépassait dans neuf blocs le taux maximal de 10 % autorisé par la réglementation française.

foie gras

Du foie gras artisanal ©Pack-shot / Shutterstock

Des fraudes qui vont au-delà du raisonnable : une boîte de foie gras d’oie allait même jusqu’à contenir moins de 1 % de l’ADN de l’animal en question dans le produit fini !

Des dénominations interdites

C’est l’an passé que la filière « foie gras » a fait l’objet de cette enquête poussée, dont le résultat vient d’être dévoilé. Au total, près de 70 établissements ont été contrôlés, entre exploitations agricoles, moyennes surfaces et établissements industriels. 14,5 % des produits présentaient des anomalies, un paradoxe pour un produit aussi onéreux que le foie gras. Tout comme l’étiquetage, les dénominations sont tout sauf claires, certaines étant même interdites, entre pâté au foie gras, mousse au foie gras et foie gras de canard entier mi-cuit à la figue.

Même une IGP (indication géographique protégée) ne garantit pas que tout soit conforme. En principe, le terme « foie gras » devrait être strictement réservé aux produits dont l’unique matière première est le foie gras, que ce soit un foie gras entier ou un bloc de foie gras. Les préparations contenant au moins 50 % de foie gras doivent être dénommées « médaillons de foie d’oie ou de canard », ou « parfaits de foie d’oie ou de canard ». Quand ils contiennent 20 % de foie gras, l’étiquetage doit juste préciser « au foie ».

Illustration bannière : Faux foie gras – © Neftali
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Pour moi « le foie gras » fait partie des choses que je n’aime pas du tout, comme par exemple « la corrida » avec mise à mort du taureau !!!! et bien d’autres choses…….

Moi aussi je donne mon avis