Stations de ski écologiques : le label Flocon vert

Vacances au ski et écologie peuvent-elles être compatibles ? Ce pourrait bien être le cas grâce au label Flocon Vert, qui récompense les stations de ski écologiques.

Rédigé par Annabelle, le 5 Feb 2019, à 16 h 55 min

Les stations labellisées Flocon Vert

Pour qu’une station de ski soit labellisée Flocon Vert, il lui faut remplir 31 critères essentiels (et éventuellement 11 critères bonus) répartis en huit grandes thématiques qui sont

  • le transport (mobilité douce, accès…)
  • l’eau (système d’assainissement, eau potable…)
  • l’énergie (production d’énergie renouvelable, éclairage…)
  • l’aménagement (espaces naturels, biodiversité…)
  • les déchets (tri, gestion optimisée…)
  • le social (accessibilité, handicap…)
  • les territoires (sensibilisation…)
  • la gouvernance (gouvernance communale)

Actuellement, six stations répondent favorablement à tous ces critères et arborent fièrement leur Flocon Vert.

Les Rousses dans le Massif du Jura

Située dans le parc naturel du Haut Jura, la station des Rousses figure parmi les pionnières de l’engagement pour l’environnement avec par exemple la mise en oeuvre d’un Plan Climat Energie Territorial.

La station des Rousses, valide depuis avril 2013, les 31 critères du Flocon Vert avec trois actions phares illustrant la politique pionnière et engagée de la station :

  • La commune de Prémanon, l’une des quatre communes de la station des Rousses, s’est lancée dans un grand projet de rénovation des bâtiments scolaires et des lieux dédiés à l’enfance. Elle a aussi développé les énergies locales avec la création d’une chaufferie bois.
  • La Société de Gestion de la Station des Rousses (La SoGeStaR) est certifiée ISO 14001 depuis 2011. Cette certification reconnaît l’engagement de la SoGeStaR en faveur d’une démarche d’amélioration continue sur les questions environnementales
flocon vert, les Rousses

Les Rousses, la station familiale par excellence © Office de tourisme de la station des Rousses

L’Association de Lutte Contre le Gaspillage dont certains membres sont des personnes en réinsertion, organise le tri des déchets auprès des acteurs publics ou privés de la station des Rousses.

Lire page suivante : la Vallée de Chamonix

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. On peut penser au ski de fond, bien plus respectueux de la nature que ne l’est le ski de piste. Pas de remontée mécanique, pas de défiguration du paysage, pas de pollution sonore, mais certes, le passage d’une dameuse néanmoins… Surtout, allons skier sur de la neige naturelle, pas artificielle !

  2. Le ski j’en ai fait, beaucoup entre 20 et 30 ans, avant de prendre conscience de l’impact écologique négatif de cette activité.
    Ceux qui en font régulièrement sont des égoïstes qui ne pensent qu’à leur plaisir. Et je parle en connaissance de cause !
    Quand on pense à toute la pollution générée par la création des pistes, qu’elle soit liée à la circulation, à l’entretien des pistes ou à la défiguration de la montagne par les infrastructures, sans parler des déchets des skieurs on a tout simplement plus envie d’être mêlé à ça !
    Les grosses stations sont des parcs d’attractions pour gogos en mal de sensations…
    Respect par contre à tous ceux qui vivent la montagne, en y allant de temps en temps, pour une sortie ski de rando ou raquettes et en utilisant les navettes. Respect aussi à tous ceux qui y vivent et la préservent.

Moi aussi je donne mon avis